International
URL courte
211221
S'abonner

En 2019, 27 Belges touchent encore une pension garantie par Adolf Hitler en 1941. Selon les estimations du chercheur Alvin de Coninck, ces retraites complémentaires vont de 425 à 1.275 euros par mois.

Conformément au décret d'Hitler de 1941, 27 citoyens belges touchent toujours une pension complémentaire pour «fidélité, loyauté et obéissance» envers le régime nazi, révèle mardi le quotidien flamand De Morgen.

Il est à noter que toutes ces personnes sont des nazis s'étant battus pour l'Allemagne fasciste pendant la Seconde Guerre mondiale ou leurs héritiers.

«Les bénéficiaires étaient les habitants des cantons de l'Est et d'Alsace, qui ont acquis la nationalité allemande après l'invasion nazie, mais aussi les Belges qui ont rejoint les Waffen SS pendant la guerre», a déclaré le chercheur Alvin de Coninck, de l'association de survivants et de rescapés des camps de concentration nazis Remembrance.

Selon le chercheur, le montant des pensions varie de 425 à 1.275 euros. L'Allemagne est obligée de payer ces pensions du fait qu'elle est devenue le successeur légal du Troisième Reich et a assumé toutes les obligations de l'ancien État, y compris les pensions.

Au total, depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, 38.000 Belges ont bénéficié de cette pension.

Ces révélations ont provoqué une polémique en Belgique. Deux élus du Parti socialiste ainsi que le député Olivier Maingain (DéFi) ont appelé le gouvernement à «s'attaquer d'urgence à ce problème par la voie diplomatique». Ils ont par ailleurs présenté ce mardi une résolution qui devait être examinée par la commission parlementaire des affaires étrangères.

Cependant, selon De Morgen, les députés s'inquiètent le plus du fait que le Trésor belge n'a pas bénéficié de déductions fiscales de ces avantages.

Lire aussi:

Nuit de chaos à Argenteuil, des policiers visés par des tirs de mortiers - vidéos
Nouvelle étape du déconfinement en France: ce qui change à partir du 19 mai
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
Tags:
pension, Adolf Hitler, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook