Ecoutez Radio Sputnik
    Drogue

    Algérie: démantèlement d’un réseau de trafic de drogues (vidéo)

    © AP Photo / Alexandre Meneghini
    International
    URL courte
    0 220

    Composé de 12 personnes, un réseau de trafic de drogues a été démantelé, mardi 19 février dans la ville de Blida, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale. 1.120 kilogrammes de résine de cannabis, 17 véhicules et environ 78.500 euros ont été récupérés.

    Les unités spéciales de lutte contre les stupéfiants de la gendarmerie nationale algérienne ont démantelé, mardi 19 février, un réseau de trafic de drogues, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

    «Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et grâce à l'exploitation de renseignements, des éléments de la gendarmerie nationale ont réussi, lors d'une opération […] à Blida [dans la 1ère région militaire, à l'ouest de la capitale Alger, ndlr] à démanteler un réseau criminel de trafic de drogues composé de 12 narcotrafiquants», a indiqué le communiqué du MDN.

    Cette opération a permis la saisie d'une importante quantité de résine de cannabis, de véhicules et d'argent. En effet, selon la même source, les gendarmes ont saisi «11 quintaux et 20 kilogrammes [de résine de cannabis, ndlr], 17 véhicules et une somme d'argent s'élevant à 10,58 millions de dinars [78.500 euros, ndlr]».

    En janvier, les gardes-côtes ont effectué près de la zone industrielle de Skikda l'une des plus grosses saisies de cocaïne dans l'Histoire du pays. Elle était estimée à près de 300 kg, dissimulés dans des sacs à dos.

    Lire aussi:

    Le dernier cri de désespoir du copilote du crash du Boeing de Lion Air
    Brigitte Macron déclare forfait après des huées et des sifflets au stade de Reims (vidéo)
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Tags:
    réseau, démantèlement, trafic de drogue, Armée nationale populaire algérienne (ANP), Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik