International
URL courte
4652
S'abonner

Une recommandation, qui pourrait donner à un pays observé le droit de refuser l’entrée d’observateurs en provenance de certains pays sous prétexte de conflit d’intérêts, a été bloquée par la Russie pendant une session de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE.

La Russie a bloqué une recommandation qui aurait donné le droit à un pays de refuser à des observateurs internationaux d'entrer dans un pays pour observer les élections sous prétexte de conflit d'intérêts, lors de la session de l'Assemblée parlementaire de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) tenue à Vienne. Ainsi, le document a été renvoyé pour révision.

«Nous pensons que le principe selon lequel l'observé détermine l'utilité ou non d'un observateur n'est pas dans l'intérêt d'une étude indépendante sur le caractère démocratique de la procédure électorale», a expliqué à Sputnik Piotr Tolstoï, chef de la délégation russe à l'Assemblée parlementaire de l'OSCE.

Le député russe a expliqué cette recommandation que des pays ont tenté d'introduire.

«Cette possibilité donne une certaine indulgence aux autorités ukrainiennes pour violer les principes fondamentaux d'observation aux élections.»

Cette initiative a été proposée à la veille de l'élection présidentielle en Ukraine qui se tiendra en mars. Kiev a déjà déclaré plusieurs fois qu'il n'avait pas envie d'avoir des observateurs russes.

«Nous avons réussi à empêcher l'adoption de ce document par consensus et à le renvoyer pour révision. J'espère que lors des discussions suivantes nous arriverons à régler tous les désaccords», a ajouté le chef de la délégation russe, en soulignant qu'avant la session d'été au Luxembourg, la décision ne sera pas prise.

Lire aussi:

La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
L'armée US reconnaît que sa dernière frappe à Kaboul était une erreur avec «un bilan tragique»
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Tags:
Europe, Vienne (Autriche), Piotr Tolstoï, OSCE, recommandations, observateurs, élections
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook