Ecoutez Radio Sputnik
    Pamela Anderson

    Pamela Anderson écrit de nouveau au Président Poutine

    © Sputnik . Anton Denissov
    International
    URL courte
    10483
    S'abonner

    Pamela Anderson a adressé une nouvelle lettre au Président russe consacrée aux orques et bélugas actuellement en captivité près de Nakhodka et dont le sort devrait être décidé d’ici le 1er mars sur décision de Vladimir Poutine.

    La star américano-canadienne Pamela Anderson a remercié dimanche le Président Poutine pour sa décision de s’ingérer dans l’affaire des 87 bélugas et 11 orques qui se trouvent depuis l’automne dans une baie du Primorié, l’appelant à ordonner leur libération, ressort-il de sa nouvelle lettre disponible sur le site Web de sa fondation.

    «Je vous écris au sujet des 11 orques et des 87 bélugas actuellement en captivité près de Nakhodka, en Russie. Je tiens à remercier le gouvernement russe d’avoir pris des mesures importantes pour mettre fin à la vente internationale de ces cétacés. Le gouvernement russe a pris des mesures initiales en vue de relâcher ces magnifiques créatures dans les eaux de l’Extrême-Orient russe. J’en suis très reconnaissante. Je sais que la décision finale de relâcher les orques et les bélugas dans la nature n’a pas encore été prise, et je vous demande respectueusement de résoudre ce problème en ordonnant leur libération», a notamment indiqué Mme Anderson.

    L'actrice et militante hollywoodienne a espéré que le gouvernement russe coopérerait avec les écologistes et les spécialistes internationaux sur la mise en place d’un «plan professionnel» permettant de relâcher des bélugas et orques dans la nature.

    Le 22 février, Vladimir Poutine, qui est aussi président du conseil de tutelle de la Société géographique de Russie, a chargé les ministères des Ressources naturelles et de l’Agriculture ainsi que des organisations scientifiques de décider du sort des orques et bélugas détenus en captivité dans le Primorié, d’ici le 1er mars. Le parquet général de Russie a reçu l’ordre de vérifier si la présence de ces animaux dans la baie de Sredniaïa était légale.

    En décembre, Pamela Anderson avait déjà écrit une lettre à M.Poutine après avoir appris l’existence d’une «prison aux baleines» dans le territoire russe du Primorié, thème largement débattu dans les médias locaux. Elle a appelé le Président à contribuer à la libération de ces animaux qui seraient destinés à être vendus à l’étranger. Comme l’écrivait une correspondante spéciale de Sputnik à la mi-novembre, 11 orques et près de 90 bélugas se trouvaient dans la baie de Sredniaïa dans le Primorié. Le Comité d’enquête de Russie a alors engagé une procédure pénale. Depuis le début du scandale, plusieurs mammifères sont décédés.

    Lire aussi:

    Pamela Anderson adresse une demande à Poutine
    Pamela Anderson rêve de rencontrer Poutine
    Tags:
    écologie, bélugas, orques, mammifère, Société géographique de Russie, Vladimir Poutine, Pamela Anderson, Nakhodka, Russie, Extrême-Orient, territoire du Primorié
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik