Ecoutez Radio Sputnik
    Avenue Habib Bourguiba à Tunis

    «La Tunisie s’est toujours montrée à la hauteur des défis», selon JP Chevènement

    CC0 / Pixabay/12019
    International
    URL courte
    141

    Lors d’une conférence publique, le 22 février à Tunis, Jean-Pierre Chevènement a souligné le caractère «temporaire» des problèmes politico-économiques auxquels fait actuellement face la Tunisie, tout en soulignant que le pays s’était «toujours montré à la hauteur des défis»

    Les difficultés économiques et politiques qui secouent la Tunisie en ce moment sont «temporaires», a déclaré Jean-Pierre Chevènement. S'exprimant lors d'une conférence publique vendredi 22 février, à l'Université centrale de Tunis, l'ancien ministre français a mis en avant le potentiel dont dispose la Tunisie pour transcender ses problèmes actuels et les dépasser.

    «Les moments délicats par lesquels passent actuellement la Tunisie et son cher peuple ne sont que temporaires», a déclaré l'homme politique français, évoquant les difficultés politiques et économiques que traverse le pays. «Il faut persévérer dans la voie du changement pour aller de l'avant et réussir cette critique transition», a-t-il insisté.

    Tout en mettant en avant les atouts dont dispose le pays, en particulier sa jeunesse instruite, pour affronter ses difficultés, M.Chevènement a affirmé que «la Tunisie s'est toujours montrée à la hauteur des défis». «Nous avons, nous les Occidentaux, une certaine crainte de ne pas voir le monde arabo-musulman s'inscrire dans la démocratie et la modernité, mais quand on voit l'expérience tunisienne on ne peut qu'être optimiste», a-t-il encore soutenu.

    Ce lundi, lors d'une audition en session plénière au parlement, le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, Marouane Abbasi, a affirmé que la note souveraine attribuée à son pays par «les agences internationales de notation sur les risques a considérablement diminué». Les raisons évoquées par le responsable sont les conditions sécuritaires, politiques et économiques en Tunisie, ainsi que la montée des manifestations sociales.

    Selon la même responsable, ces deux dernières années la balance commerciale de la Tunisie a enregistré une baisse, atteignant les 11,2 % du PIB en 2018. Cette situation a provoqué une dépréciation du dinar de 12,9 % par rapport à l'euro, et de 8,6% par rapport au dollar.

    Lire aussi:

    Michel Maffesoli: «nous allons voir resurgir des manifestations tribales!»
    Violences au Mans: un forain grièvement blessé au pied (vidéo choc)
    Une source diplomatique explique le but de l’arrivée de militaires russes à Caracas
    Tags:
    crise politique, crise économique, crise constitutionnelle, Jean-Pierre Chevènement, Tunisie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik