Ecoutez Radio Sputnik
    Abou Bakr al-Baghdadi

    Soutenu par les USA, le leader de Daech al-Baghdadi se déplacerait librement en Irak

    © AP Photo / Militant video
    International
    URL courte
    26664

    Protégé par les militaires américains, le leader de l'organisation terroriste Daech* al-Baghdadi court librement dans la province irakienne d'Anbar, selon un député du parlement irakien.

    Le député irakien Hassan Salim a déclaré que le leader de Daech* Abou Bakr al-Baghdadi se déplace librement dans le désert de la province d'Al-Anbar sous la protection de militaires américains, annonce l'agence el-Nashra.

    «Le leader de Daech* al-Baghdadi se trouve dans le désert occidental de la province d'Al-Anbar sous la protection de militaires américains […]. Il se déplace entre l'Irak et la Syrie protégé par les Américains», a indiqué le député du bloc chiite d'Al-Sadiqoun.

    Selon lui, le leader de Daech* est protégé par les militaires de la base d'Aïn Al-Assad qui héberge les troupes américaines.

    Al-Baghdadi se trouve actuellement non plus en Syrie, mais dans la région située entre le lac Tharthar et sa ville natale Samarra, a annoncé mercredi à l'agence Baghdad Today l'expert kurde pour la sécurité Haukar al-Djaff. Selon lui, al-Baghdadi profite de ses relations avec les tribus locales pour se sentir en sécurité lors de son séjour en Irak.

    Le porte-parole du plus gros bloc parlementaire al-Fath Ahmed al-Assadi a déclaré auparavant à Sputnik que la loi sur le retrait des troupes américaines de l'Irak serait une des premières à être soumises au vote lors de la prochaine session du parlement qui commencera début mars.

    Début février, le premier vice-président du parlement irakien Hassan al-Kaabi a annoncé que les députés voulaient rédiger une loi visant à rompre les accords sur la sécurité conclus avec les États-Unis, ce qui entrainerait automatiquement le retrait du pays des conseillers militaires américains et étrangers. Cette annonce a été faite en réponse à une déclaration du Président Trump selon laquelle les États-Unis gardaient leur présence militaire en Irak afin de pouvoir «surveiller l'Iran».

    Abou Bakr al-Baghdadi a fait sa dernière apparition publique en juillet 2014. Certains médias affirment qu'il ne contrôle plus depuis longtemps le groupe djihadiste et qu'il souffre soit d'un cancer du poumon soit des suites d'une blessure grave.

    En octobre dernier, le commandant de la milice irakienne Hachd al-Chaabi, Jabbar al-Maamouri, cité par Baghdad Today avait annoncé qu'Abou Bakr al-Baghdadi avait failli être abattu par un missile iranien qui visait une réunion du conseil militaire de Daech*.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    Tags:
    Daech, Abou Bakr Al-Baghadi, Al-Anbar
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik