International
URL courte
381685
S'abonner

La Turquie s’expose à de «graves conséquences» si elle n’annule pas l’achat de systèmes antiaériens S-400 à la Russie, a promis le porte-parole du Pentagone Eric Pahon, proposant à Ankara de trouver de meilleures solutions pour répondre à ses besoins en matière de défense.

L'achat par la Turquie de systèmes de défense antiaérienne russes S-400 pourrait avoir de sérieux effets sur les relations entre ce pays et les États-Unis dans le domaine militaire, a annoncé le porte-parole du Pentagone qui a mis en garde Ankara contre des implications plus larges.

«L'acquisition par la Turquie de systèmes de défense aérienne russes S-400 aura de graves conséquences sur les relations de défense entre les États-Unis et la Turquie», a indiqué lundi au portail d'information turc Ahval le porte-parole du Pentagone Eric Pahon dans une déclaration écrite.

Eric Pahon a ajouté que les États-Unis «œuvrent pour aider la Turquie à trouver de meilleures solutions pour répondre à ses besoins en matière de défense» tout en mettant en garde contre les implications plus larges de l'achat de S-400 russes.

Fin 2017, Ankara a signé avec Moscou un contrat estimé à 2,5 milliards de dollars (2,1 milliards d'euros) pour la livraison de S-400, prévue en juillet 2019. Washington a prévenu Ankara que le contrat conclu avec Moscou pourrait remettre en cause l'achat d'avions de chasse furtifs F-35 à Lockheed Martin et entraîner l'instauration de sanctions américaines. Le Président Erdogan est resté insensible à ces menaces, déclarant que la Turquie ne reviendrait pas sur sa décision d'acheter des missiles sol-air S-400 à la Russie, en dépit des pressions des États-Unis.

Lire aussi:

Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Quatre policiers blessés par balles lors d’émeutes à Saint-Louis, un autre touché à la tête à Las Vegas - vidéos
Tags:
conséquences, solutions, achat, S-400, Eric Pahon, Turquie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook