International
URL courte
2172
S'abonner

Conformément aux ententes de Sotchi, les militaires russes et turcs ont commencé à patrouiller la zone de désescalade dans le gouvernorat syrien d'Idlib, annonce l'agence turque Anadolu.

Le ministre turc de la Défense Hulusi Akar a déclaré que la Russie et la Turquie commençaient ce vendredi à patrouiller conjointement le territoire d'Idlib en Syrie, rapporte l'agence Anadolu.

Le ministre a indiqué que la Turquie allait patrouiller la zone démilitarisée, alors que la Russie le ferait le long du périmètre extérieur de la zone. Selon Hulusi Akar, les patrouilles conjointes sont importantes pour protéger le régime de cessez-le-feu et maintenir la stabilité dans le nord-ouest de la Syrie.

Le chef de la Défense turque a également ajouté qu'Ankara ne maintenait pas de relations avec le gouvernement de Bachar el-Assad, les négociations étant menées exclusivement avec la Russie et avec l'Iran si nécessaire.

Quelques heures après les déclarations du ministre, l'agence a annoncé que l'armée turque a commencé à patrouiller la zone de désescalade à Idlib conformément aux ententes de Sotchi.

La Russie et la Turquie ont convenu en septembre dernier à Sotchi de créer une zone de désescalade dans le gouvernorat d'Idlib. Conformément aux ententes, les groupes armés et l'armée syrienne devaient retirer de la zone les armes lourdes pour permettre aux militaires russes et turcs de patrouiller la ligne de démarcation et d'ouvrir les routes Alep-Lattaquié et Alep-Hama.

Lire aussi:

Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Un colis suspect adressé au Pr Raoult envoyé à Marseille, une unité spéciale intervient
Un médecin explique pourquoi il est déconseillé de se laver à l’eau froide
Tags:
patrouille, Hulusi Akar, Turquie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook