Ecoutez Radio Sputnik
    Couloir humanitaire dans le gouvernorat d'Idlib

    Les troupes russes et turques commencent à patrouiller le nord-ouest syrien

    © Sputnik . Mikhaïl Voskressensky
    International
    URL courte
    2172

    Conformément aux ententes de Sotchi, les militaires russes et turcs ont commencé à patrouiller la zone de désescalade dans le gouvernorat syrien d'Idlib, annonce l'agence turque Anadolu.

    Le ministre turc de la Défense Hulusi Akar a déclaré que la Russie et la Turquie commençaient ce vendredi à patrouiller conjointement le territoire d'Idlib en Syrie, rapporte l'agence Anadolu.

    Le ministre a indiqué que la Turquie allait patrouiller la zone démilitarisée, alors que la Russie le ferait le long du périmètre extérieur de la zone. Selon Hulusi Akar, les patrouilles conjointes sont importantes pour protéger le régime de cessez-le-feu et maintenir la stabilité dans le nord-ouest de la Syrie.

    Le chef de la Défense turque a également ajouté qu'Ankara ne maintenait pas de relations avec le gouvernement de Bachar el-Assad, les négociations étant menées exclusivement avec la Russie et avec l'Iran si nécessaire.

    Quelques heures après les déclarations du ministre, l'agence a annoncé que l'armée turque a commencé à patrouiller la zone de désescalade à Idlib conformément aux ententes de Sotchi.

    La Russie et la Turquie ont convenu en septembre dernier à Sotchi de créer une zone de désescalade dans le gouvernorat d'Idlib. Conformément aux ententes, les groupes armés et l'armée syrienne devaient retirer de la zone les armes lourdes pour permettre aux militaires russes et turcs de patrouiller la ligne de démarcation et d'ouvrir les routes Alep-Lattaquié et Alep-Hama.

    Lire aussi:

    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Une opération du Raid à l’opéra de Nantes où le concert d'une chanteuse iranienne était prévu
    Une quarantaine de morts lors de l'attaque de deux villages au Mali
    Tags:
    patrouille, Hulusi Akar, Turquie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik