International
URL courte
5520
S'abonner

Un individu a tiré sur des passants dans une rue de la ville de Guelmim, dans le sud du Maroc, blessant au moins 11 personnes, selon une source de Sputnik dans les services de sécurité marocains.

Un individu aurait tiré sur des passants dans une rue de la ville de Guelmim, au Maroc, blessant 11 personnes dont un agent de police et un commissaire, ont raconté des témoins sur place.

Une fusillade dans la ville marocaine de Guelmim a fait au moins 11 blessés, a annoncé à Sputnik une source au sein des services de sécurité du royaume. Ces informations ont été confirmées par l'Actu-Maroc.

«Un homme armé a ouvert le feu dans la ville de Guelmim dans le sud du Maroc. 11 personnes ont été blessées, dont un capitaine de police. L'état de certaines d'entre elles est critique», a précisé la source de Sputnik.

Selon les dernières informations, l'auteur de l'attaque aurait été appréhendé et blessé après des échanges de tirs avec les forces de l'ordre. Il a été transféré à l'hôpital régional pour y recevoir les soins nécessaires, sans être encore identifié.

Des événements de ce genre sont rares dans les provinces désertiques du sud du Maroc, où les mesures de sécurité ont été renforcées dans le contexte d'un conflit avec le front Polisario.

En 1976, le front Polisario avait annoncé la création d'une République arabe sahraouie démocratique (RASD). L'Onu a refusé de reconnaître cette république autoproclamée de même que l'annexion de ce territoire par le Maroc, exigeant d'organiser un référendum sur l'autodétermination. Les autorités marocaines ont présenté un plan de création d'autonomie, tandis que Polisario voudrait que le statut du Sahara occidental soit défini lors d'un référendum.

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Tags:
blessés, fusillade, Front Polisario, Guelmim, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook