Ecoutez Radio Sputnik
    Israels Armee, Golan Höhe (Archiv)

    Israël publie des informations sur des «groupes secrets du Hezbollah» dans le Golan syrien

    © AP Photo / Ariel Schalit
    International
    URL courte
    22824

    L'armée israélienne a accusé mercredi l'organisation libanaise Hezbollah d'avoir commencé à établir un réseau militaire dans le Golan syrien près du territoire contrôlé par Israël.

    Israël dit avoir trouvé un réseau militaire d'Hezbollah dans le Golan syrien, rapporte l'AFP.

    L'objectif de ce réseau, commandé selon l'armée israélienne par le Libanais Ali Moussa Daqdouq, est de disposer à terme d'équipes qui pourront attaquer Israël quand l'ordre leur en sera donné, a dit l'armée dans un communiqué.

    Le réseau est «dans une phase initiale d'établissement et de recrutement», et il «n'est pas encore opérationnel», ajoute l'armée israélienne.

    Mais «nous avons un message clair: nous ne permettrons pas au Hezbollah d'établir dans le Golan une structure terroriste capable de frapper des civils israéliens», a prévenu sur Twitter un des porte-parole de l'armée israélienne, le lieutenant-colonel Jonathan Conricus.

    «Nous tenons le régime syrien pour responsable de tout ce qui se passe en Syrie et qui vise Israël», a-t-il prévenu.

    Selon l'armée israélienne, le réseau, qui pour l'instant se familiarise avec le terrain et se consacre à la collecte de renseignement, se constitue avec le concours de l'armée syrienne et d'habitants du Golan syrien.

    Moussa Daqdouq avait été capturé en 2007 en Irak par l'armée américaine qui le soupçonne d'implication dans une attaque ayant coûté la vie à cinq soldats américains la même année. Il a été remis fin 2011 aux autorités de Bagdad puis libéré en 2012 par la justice irakienne faute de preuves.

    Israël a conquis une grande partie du Golan syrien lors de la guerre des Six Jours en 1967 puis l'a annexée, une décision qui n'a jamais été reconnue par la communauté internationale.

    Lire aussi:

    «Allahu akbar»: le tout dernier cri du copilote lors du crash du Boeing de la Lion Air
    Le Kremlin réagit à la lettre de Bouteflika à Poutine
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Tags:
    armée, Hezbollah, Moussa Daqdouq, Israël, Syrie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik