International
URL courte
2016
S'abonner

Au cours des dix derniers jours, au moins cinq morts parmi les enfants ont été enregistrés dans le camp de réfugiés d’Al-Roukban, situé à la frontière entre la Syrie et la Jordanie, selon la Défense russe.

Au moins cinq enfants ont trouvé la mort au cours des dix derniers jours dans le camp de réfugiés d'Al-Roukban, a déclaré vendredi le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, le général Victor Kouptchichine.

Il a indiqué que la sortie des réfugiés du camp d'Al-Roukban était toujours bloquée, la partie américaine ne laissant pas passer les bus pour évacuer les citoyens syriens et refusant d'assurer la sécurité des déplacements des convois humanitaires dans une zone de 55 kilomètres autour de sa base d'Al-Tanf.

«Selon les informations communiquées au Centre russe pour la réconciliation par des résidents du camp, au moins cinq cas de décès d'enfants ont été enregistrés rien que pendant ces 10 derniers jours», a déclaré Kouptchichine.

En outre, selon le chef du Centre, il y a eu des cas de transfert de l'aide humanitaire de l'Onu aux familles des combattants des groupes armés illégaux et de leurs partisans, ainsi que de leur vente à d'autres résidents du camp en échange d'argent.

«En conséquence, en raison du manque d'argent, une grande partie des réfugiés du camp d'Al-Roukban survit à peine», a déclaré le général.

Il a également indiqué que des groupes armés illégaux continuaient de violer le régime du cessez-le-feu établi dans la zone de désescalade d'Idlib. En 24 heures, des radicaux ont bombardé plusieurs localités du gouvernorat de Lattaquié, d'Alep et d'Idlib.

Lire aussi:

Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Sous-marins: la Maison-Blanche réagit à la colère française en renvoyant à l’Australie le soin de s’expliquer
Tags:
Syrie, Jordanie, Rukban, Al-Tanf, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, camp, enfants
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook