Ecoutez Radio Sputnik
    Crimée

    Le Kremlin n’exclut pas une entrevue entre Vladimir Poutine et Thierry Mariani en Crimée

    © Sputnik . Maria Balareva
    International
    URL courte
    4392

    Une rencontre entre Vladimir Poutine et l’homme politique français et ex-député du Vaucluse Thierry Mariani pourrait avoir lieu en Crimée, selon le porte-parole de la présidence russe. En effet, ce dernier a confirmé que le chef d’État était actuellement sur la péninsule.

    Le Président russe pourrait rencontrer l'ex-ministre français des Transports et candidat aux élections européennes 2019, Thierry Mariani, qui s'est rendu en Crimée au sein d'une délégation française à l'occasion des festivités consacrées au cinquième anniversaire du rattachement de la péninsule à la Russie, selon le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Peu avant, Thierry Mariani avait exprimé l'espoir d'une entrevue avec Vladimir Poutine en Crimée.

    «Il est en Crimée. On verra», a lancé le porte-parole de la présidence russe.

    Pour rappel, cette délégation d'hommes politiques français, conduite par l'ex-député du Vaucluse Thierry Mariani, s'est rendue en Crimée à l'occasion des festivités, du 13 au 16 mars 2019. Elle est composée d'anciens et d'actuels parlementaires, ainsi que de représentants des autorités municipales. Leur programme prévoyait des rencontres avec l'administration de la République de Crimée et des membres du Parlement de la jeunesse ainsi que les visites du cimetière militaire français et du centre de l'Alliance française.

    Auparavant, Dmitri Peskov avait déclaré que ce jour du rattachement de la Crimée à la Russie était considérée au Kremlin comme une date importante.

    Lire aussi:

    Ce cadeau de Cristiano Ronaldo aux Palestiniens pour le ramadan
    À Reims, une femme tombe au passage des policiers, BFMTV suspend l’image
    Arnold Schwarzenegger violemment frappé en Afrique du Sud (vidéo)
    Tags:
    élections européennes, politique, rencontre, Thierry Mariani, Vladimir Poutine, France, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik