International
URL courte
27904
S'abonner

Dans un communiqué relayé par l’agence d’information Sana, la diplomatie syrienne dit ne pas avoir besoin de l’aide de l’Occident pour reconstruire le pays mais souhaite une compensation pour les dommages qui résultent de l’intervention de la coalition internationale.

La Syrie n’a pas besoin de l’aide de l’Occident pour la reconstruction d’après-guerre, mais exige une compensation des dommages causés par l’ingérence militaire de la coalition dirigée par les États-Unis à Raqqa et Deir ez-Zor, a déclaré le ministère des Affaires étrangères du pays dans un communiqué diffusé par Sana.

«Les crimes de guerre commis par la coalition sous l’égide des États-Unis en Syrie et ayant conduit à la mort de civils et à la destruction de l’infrastructure économique seront une tache de honte pour la fausse démocratie occidentale», affirme la diplomatie.

C’est ainsi que la diplomatie syrienne a réagi à la déclaration conjointe publiée le 15 mars – date marquant le 8e anniversaire du conflit syrien — par l’Allemagne, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni dans laquelle ces pays ont encore une fois critiqué les autorités syriennes et salué les actions de l’opposition.

Lire aussi:

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
L’Élysée dénonce les propos «inacceptables» d'Erdogan contre Macron
Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Un Toulousain diffuse la photo du professeur décapité et finit derrière les barreaux
Tags:
dédommagement, coalition anti-Daech, ministère syrien des Affaires étrangères, Damas, Occident, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook