Ecoutez Radio Sputnik
    Astana

    La capitale kazakhe portera désormais le nom de l’ancien Président

    © Sputnik . Alexandr Kryazhev
    International
    URL courte
    2114

    Le Parlement du Kazakhstan a adopté une loi sur le changement de nom de sa capitale Astana. En effet, elle s’appellera désormais Noursoultan, un hommage au Président sortant Noursoultan Nazarbaïev qui a annoncé sa démission mardi 19 mars.

    Alors que le chef de l'État kazakh Noursoultan Nazarbaïev a déclaré mardi qu'il démissionnait de son poste de Président, la capitale kazakhe portera désormais son nom.

    Ainsi, le Parlement du Kazakhstan a adopté mercredi une loi sur le changement de nom d'Astana en Noursoultan, en honneur à Noursoultan Nazarbaïev, le premier Président du pays.

    Après avoir examinés les amendements proposés lors de la première et de la deuxième lecture, les députés des chambres basse et haute du Parlement du Kazakhstan ont voté à l'unanimité pour ce changement. La loi est ainsi considérée comme adoptée et sera soumise à la signature du Président par intérim.

    Cette initiative provient du Président par intérim Kassym-Jomart Tokaïev, entré en fonction ce mercredi. Kassym-Jomart Tokaïev a en outre proposé d’ériger dans la capitale un monument en l’honneur de M. Noursoultan ainsi que de nommer d’après lui des rues centrales dans toutes les villes régionales.

    Noursoultan Nazarbaïev a annoncé sa démission mardi 19 mars lors de son allocution télévisée au peuple du pays. Il a indiqué que M.Tokaïev, président du Sénat du Parlement de la République du Kazakhstan depuis le 16 octobre 2013, sera le Président par intérim avant la tenue d'une élection présidentielle, comme le stipule la Constitution du pays.

    Cependant, M.Nazarbaïev gardera sa place à la tête du Conseil de sécurité du pays et du parti Nour-Otan, et il restera également membre du Conseil constitutionnel.

    Noursoultan Nazarbaïev était en fonction depuis 1990 et exerçait son cinquième mandat.

    Lire aussi:

    L’Onu dit détenir des preuves de l’implication du prince héritier saoudien dans le meurtre de Khashoggi
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    loi, capitale, Kassym-Jomart Tokaïev, Noursoultan Nazarbaïev, Astana, Kazakhstan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik