Ecoutez Radio Sputnik
    S-400

    Un média turc affirme connaître le premier site de déploiement des S-400 russes

    © Sputnik . Rouslan Krivobok
    International
    URL courte
    1122

    Les systèmes russes S-400 acquis par la Turquie seront d’abord déployés sur la base aérienne de Mürted au nord-ouest d'Ankara, informe le média Yeni Safak en citant des sources militaires.

    La base aérienne turque de Mürted, au nord-ouest d'Ankara, sera le premier site de déploiement des systèmes russes S-400, a rapporté le média turc Yeni Safak en se référant à des sources militaires.

    Cette base deviendra ainsi le principal centre de déploiement des défenses aériennes russes, mais les S-400 pourraient être déplacés ultérieurement vers d'autres régions. En outre, le ministère de la Défense nationale et l'état-major prévoient d'envoyer cette année une délégation de 100 personnes en Azerbaïdjan pour y examiner les systèmes de défense antimissiles S-300 PMU2, avant qu'elle ne se rende en Russie où des troupes turques seront entrainées au maniement des S-400 avant le déploiement de ces derniers en octobre.

    Le contrat sur la livraison à la Turquie des S-400 russes, conclu en 2017, est devenu la raison de tensions diplomatiques entre Ankara et Washington, ce dernier exigeant de son allié turc de renoncer aux S-400 russes au profit des Patriot américains. Ankara a pris dans ce domaine une position ferme en n'entendant pas renoncer aux S-400, même s'il achetait parallèlement des Patriot. Les autorités turques estiment qu'il n'y avait aucun lien entre les deux.

    Recep Tayyip Erdogan avait souligné que la transaction sur les S-400 était terminée et qu'il n'était pas question de faire marche arrière. Qui plus est, le chef d'État turc a également admis la possibilité d'un achat de systèmes de missiles sol-air russes S-500.

    Fin 2017, Ankara a signé avec Moscou un contrat estimé à 2,5 milliards de dollars (2,1 milliards d'euros) pour la livraison de S-400, prévue en juillet 2019. Récemment, le ministre turc de la Défense nationale Hulusi Akar a annoncé que la Turquie commencerait à déployer les S-400 sur son territoire en octobre 2019.

    Lire aussi:

    Téhéran estime que Washington a abattu l'un de ses propres drones par erreur
    L’Iran rappelle aux États-Unis leur situation géographique
    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Tags:
    S-400, Moscou, Russie, Washington, Ankara, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik