International
URL courte
15603
S'abonner

Washington cède sa primauté dans l’espace à la Chine, a annoncé le secrétaire américain à la Défense par intérim, en précisant que le gouvernement des États-Unis n’avait lancé que la moitié du nombre des fusées tirées par la Chine en 2018.

Les États-Unis ont commencé à perdre leur prédominance dans l'espace en la cédant à la Chine, a déclaré Patrick Shanahan, secrétaire américain à la Défense par intérim.
Selon lui, la Chine et la Russie considèrent l'espace comme une zone pour mener des actions militaires.

«La Chine se développe de manière rapide et renforce sa présence dans l'espace», a-t-il déclaré pendant son intervention au Centre d'études stratégiques et internationales (CSIS) à Washington. Il a souligné que le gouvernement américain avait lancé deux fois moins de fusées que la Chine en 2018.

Auparavant, le chef d'état-major russe, Valéry Guérassimov, avait affirmé que Moscou devrait répondre à la démarche de Washington censée militariser l'espace. En 2018, les États-Unis avaient annoncé la création d'une sixième branche de leurs forces armées, la Force spatiale.

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
Tags:
fusée, espace, Center for Strategic and International Studies (CSIS), Valéri Guérassimov, Patrick Shanahan, Moscou, Russie, Washington, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook