Ecoutez Radio Sputnik
    Stop Brexit

    Supprimer la possibilité d’un Brexit? Une pétition fait crasher un site gouvernemental UK

    © AP Photo / Michael Probst
    International
    URL courte
    Avec ou sans accord: Londres et Bruxelles au seuil du Brexit (2019) (71)
    10617
    S'abonner

    Une pétition appelant à abroger l’article 50 du traité sur l'Union européenne, qui prévoit la possibilité de sortir de l’UE, a reçu plus de 860.000 signatures en moins d’un jour. L’afflux de votants était tellement massif que le site du gouvernement britannique est tombé en panne ce jeudi matin.

    Le site Internet du gouvernement britannique pour les pétitions a planté ce jeudi matin alors que des milliers de personnes ont tenté de signer un appel en faveur de l'abrogation de l'article 50 du traité sur l'Union européenne, à moins de 10 jours de la date initiale du Brexit.

    L'article 50 du document en question traite de la possibilité de retrait de l'Union européenne. La pétition a été lancée mercredi soir après que Theresa May a critiqué les députés pour ne pas avoir approuvé son accord sur le Brexit. Le texte de la pétition a reçu dans un premier temps près de 600.000 signatures. L'afflux de 1.500 votants par minute a finalement provoqué le crash du site.

    Vers 9 heures, un message indiquant que le site était «en maintenance» et demandant aux utilisateurs de «réessayer plus tard» est apparu.

    Un porte-parole de la Chambre des communes a déclaré au Guardian: «Le site des pétitions rencontre des difficultés techniques et nous travaillons à le faire fonctionner à nouveau de manière urgente.» Le site a été restauré depuis.

    La pétition appelle le gouvernement à abroger l'article 50 et à maintenir la Grande-Bretagne dans l'Union européenne, en ajoutant: «le gouvernement a affirmé à plusieurs reprises que la sortie de l'UE est la volonté de la population. Nous devons mettre un terme à cette affirmation en prouvant la force du soutien public actuel pour rester dans l'UE.»

    L'appel a été soutenu par des célébrités dont le comédien Hugh Grant. Le nombre de signatures collectées a déjà dépassé les 860.000.

    Dossier:
    Avec ou sans accord: Londres et Bruxelles au seuil du Brexit (2019) (71)
    Tags:
    Internet, pétition, Brexit, Union européenne (UE), Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik