International
URL courte
Tentative de coup d'État au Venezuela (212)
26863
S'abonner

Le ministère vénézuélien de l'Intérieur a confirmé l'interpellation du collaborateur proche de l'opposant Juan Guaido, Roberto Marrero, avant de l'accuser de faire partie d'une cellule terroriste qui préparait une série d'attaques contre les dirigeants du pays et les services publics.

Roberto Marrero, 49 ans, chef de cabinet du président de l'Assemblée nationale vénézuélienne Juan Guaido, a été arrêté et accusé d'organisation d'une cellule terroriste après une perquisition à son domicile, a annoncé jeudi le ministre vénézuélien de l'Intérieur Nestor Reverol à la télévision nationale.

«Une enquête menée par les services de renseignement en collaboration avec le parquet général a conduit à l'arrestation de Roberto Eugenio Marrero, 49 ans, avocat, qui est directement responsable de l'organisation de groupes criminels», a indiqué M.Reverol.

​Selon le ministre, la cellule terroriste en question préparait des attaques contre des personnalités politiques et militaires du pays.

«Les services de renseignement ont démantelé une cellule terroriste qui prévoyait de mener des attaques sélectives contre des dirigeants politiques et militaires et les services publics en engageant des mercenaires colombiens et centraméricains», lit-on dans un message du ministère de l'Intérieur publié sur Twitter.

Des informations sur l'implication de M.Marrero dans les activités de la cellule terroriste, ainsi que sur la saisie d'armes et d'argent liquide en devises étrangères lors d'une perquisition menée à domicile de M.Marrero a aussi été publiée sur le compte Twitter du ministère de l'Intérieur.

Plus tôt jeudi, les médias ont annoncé que le Service bolivarien de renseignement national du Venezuela (SEBIN) avait arrêté deux collaborateurs proches de Juan Guaido: le chef de cabinet de Juan Guaido, Roberto Marrero, et le député du parti Volonté populaire (Voluntad Popular) à l'Assemblée nationale, Sergio Vergara. 

Deux fusils et une grenade ont été découverts dans la maison de Roberto Marrero, d'après l'agence RIA Novosti.

L'information sur l'arrestation de M.Marrero a aussi été confirmée par Juan Guaido qui a prévenu qu'il ne se laisserait pas «intimider».

M.Vergara a ensuite été relâché, alors que M.Marrero est resté en garde à vue.

Le 21 janvier, Juan Guaido, chef de l'Assemblée nationale du Venezuela contrôlée par l'opposition, s'est autoproclamé Président en exercice du pays où des actions de protestations se déroulaient depuis la prestation du serment par le Président Nicolas Maduro. Donald Trump a reconnu Juan Guaido comme Président par intérim. Une cinquantaine de pays ont suivi l'exemple de Washington. La Chine, la Russie, la Turquie et le Mexique ont, eux, apporté leur soutien à Nicolas Maduro en tant que Président légitime.

Dossier:
Tentative de coup d'État au Venezuela (212)

Lire aussi:

Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
«Scandalisé» par Génération identitaire, Darmanin met à l'étude sa dissolution
Un maire annonce un reconfinement de cinq semaines avant de faire marche arrière - vidéo
Tags:
cellule terroriste, accusations, ministère vénézuélien de l'Intérieur, Nestor Reverol, Roberto Marrero, Juan Guaido, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook