Ecoutez Radio Sputnik
    Onu,Genève

    Le Maroc et le Front Polisario à nouveau face à face à Genève, l’Algérie présente

    © AFP 2019 Fabrice Coffrini
    International
    URL courte
    584

    Le Maroc et le Front Polisario se sont réunis jeudi 21 mars à Genève dans le cadre de la deuxième table ronde sur le conflit au Sahara occidental qui prend fin ce vendredi. L’Algérie et la Mauritanie prennent également part à cette réunion. L’Onu a indiqué que cette rencontre traitera de «la construction d’une solution basée sur le compromis».

    La deuxième table ronde sous l'égide des Nations unies consacrée à la résolution du conflit au Sahara occidental a débuté jeudi 21 mars à Genève, en Suisse, et prendra fin ce vendredi, a indiqué un communiqué de l'Onu. Le Maroc et le Front Polisario ont pris part à cette réunion. Les deux parties sont directement concernées par ce conflit, ainsi que l'Algérie et la Mauritanie en tant qu'observateurs et pays voisins. À l'issue de la première journée, aucune information n'avait filtré sur les résultats des discussions.

    «Cette réunion s'inscrit dans le cadre du processus visant à la conclusion d'une solution politique qui soit juste, durable et mutuellement acceptable prévoyant l'autodétermination du peuple du Sahara occidental», indique le communiqué.

    Évoquant les deux axes encadrant les discussions entre les différentes parties, le texte souligne que «dans le cadre de la réunion, les délégations doivent discuter des éléments qui sont nécessaires à la construction d'une solution durable basée sur le compromis». «La réunion doit aussi procurer aux délégations une occasion de revenir sur certains enjeux régionaux et de discuter de mesures de confiance», poursuit-il.

    La première table ronde sur ce conflit s'était également tenue à Genève les 5 et 6 décembre 2018, sous le patronage de Horst Köhler, envoyé spécial du secrétaire général de l'Onu pour le Sahara occidental. Aucun engagement n'a été pris lors de ce premier tour des pourparlers.

    Depuis le début du conflit au Sahara occidental en 1975, le Maroc continue de revendiquer sa souveraineté sur ce territoire. Dans ce sens, Rabat prône un statut d'autonomie du Sahara occidental sous sa souveraineté comme solution au conflit. Pour sa part, le Front Polisario, soutenu par l'Algérie, revendique l'organisation d'un référendum d'autodétermination dans le cadre des résolutions du conseil de sécurité de l'Onu.

    Lire aussi:

    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    «Fumée jaune», propagation… Réflexions d'un ancien pompier sur le sort de Notre-Dame
    Le RAID déployé à Lourdes, une personne blessée lors d'une prise d'otages
    Tags:
    négociations, conflit au Sahara occidental, solution à deux États, solution politique, Front Polisario, ONU, Horst Köhler, Mauritanie, Algérie, Sahara occidental, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik