International
URL courte
2433
S'abonner

Un avion américain Boeing RC-135 a passé des heures à survoler la mer Noire près des frontières russes, alors qu’un autre avion-espion US a mené une mission non loin des bases russes en Syrie, d’après plusieurs sites Internet qui surveillent les vols des avions militaires.

Deux avions de reconnaissance américains ont été repérés vendredi à proximité de la Crimée et des bases russes de Syrie, annoncent plusieurs sites Internet consacrés aux missions d’avions militaires.

L’avion de reconnaissance électronique de l’Armée de l’air américaine Boeing RC-135V Rivet Joint a notamment mené une mission d’environ six heures près des côtes de Crimée.

Selon le site 360 Radar, ce Boeing portait le numéro d’immatriculation 64-14846 et l'indicatif DINT41.

​Le site Plane Radar note que l’avion-espion a décollé vendredi matin de la base de Souda Bay, en Crète, avant de se diriger vers la mer Noire. Cette information est confirmée par un autre compte Twitter consacré à l’aviation militaire.

​L’appareil a ensuite traversé l’espace aérien bulgare vers 08h50 (heure de Paris) et a été repéré en pleine mission au sud de la Crimée vers 12h25 et à 13h30, heure de Paris, toujours selon PlaneRadar.

L’avion a terminé sa mission vers 17h15, heure de Paris, et est rentré à son aérodrome en Crète. Sur le chemin du retour, il a également été repéré par le site internet ItaMilRadar.

​Vendredi après-midi, un avion de patrouille maritime de l’US Navy, Boeing P-8A Poseidon, portant le numéro d’immatriculation 168859, a mené une mission non loin des bases russes de Hmeimim, près de Lattaquié, et de Tartous en Syrie, ainsi que près du territoire libanais. Cet appareil avait décollé de la base de Sigonella en Sicile, d’après PlaneRadar.

​Ces derniers temps, les avions de reconnaissance étrangers, en particulier des américains, ont redoublé d’activités aux frontières russes. En janvier, trois appareils américains, un Boeing RC-135V, un RQ-4B Global Hawk et un P-8A Poseidon, ont volé le long des frontières russes en une seule et même journée, comme l'a indiqué le compte Twitter PlaneRadar. Des appareils de reconnaissance mènent aussi des missions régulières près des bases russes en Syrie.

Lire aussi:

Une rencontre entre Parly et son homologue britannique aurait été annulée sur fond de crise des sous-marins
Un homme frappé au sol par un policier lors d'une intervention en Seine-Saint-Denis, ouverture d'une enquête - vidéo
La lettre envoyée par Darmanin à la maison d’édition Nawa
Des F-35 au lieu des Rafale pour la Suisse: Paris dément avoir annulé la visite du Président helvète
Tags:
Russie, Syrie, Liban, Crimée, Sicile, mer Noire, Tartous, Lattaquié, Crète, RC-135, Boeing P-8 Poseidon, port de Tartous, aérodrome de Hmeimim, base aérienne de Sigonella, base aérienne de Souda Bay, avions militaires, avion de reconnaissance
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook