Ecoutez Radio Sputnik
    Le bombardement de la Yougoslavie en 1999

    Le bombardement de la Yougoslavie fut «une erreur stratégique», selon un chercheur de l’UE

    CC BY-SA 3.0 / Darko Dozet / Нато бомбардовање СР Југославија 1999 године.
    International
    URL courte
    22321

    Pierre-Emmanuel Thomann, responsable du centre de recherche géopolitique pour le site Eurocontinent, a déclaré à Sputnik qu’il considérait comme une «erreur stratégique» le bombardement de la République fédérale de Yougoslavie en 1999 et a qualifié de mensonge la déclaration selon laquelle le bombardement était une «intervention humanitaire».

    Pour l'Union européenne, le bombardement de la République fédérale de Yougoslavie en 1999 fut une «erreur stratégique», a déclaré Pierre-Emmanuel Thomann, responsable du centre de recherche géopolitique pour le site Eurocontinent, à Sputnik.

    Selon lui, cela a fait de l'Otan une organisation responsable de la sécurité des Européens tout en devenant prédominante par rapport à l'Union européenne. Il a également ajouté que l'UE et les membres européens de l'Otan s'étaient enfermés dans les priorités géopolitiques des États-Unis dans les Balkans. Comme l'estime M.Thomann, la crise de l'Union européenne a partiellement débuté à ce moment-là.

    Il a qualifié de mensonge la déclaration selon laquelle le bombardement était une «intervention humanitaire». En outre, Pierre-Emmanuel Thomann estime que les bombardements de la Yougoslavie ont entraîné la création d'États non viables, tels que le Kosovo et la Bosnie, qui ne peuvent pas exister sans subventions européennes.

    À l'époque, les frappes aériennes de l'Otan s'étaient poursuivies du 24 mars au 10 juin 1999. Au cours de ces 78 jours, l'alliance a effectué environ 2.300 frappes contre 995 cibles sur le territoire de la République fédérale de Yougoslavie (comprenant à l'époque la Serbie et le Monténégro).

    Au total, quelques 420.000 obus ont été tirés dont des bombes à uranium appauvri.

    Treize pays membres de l'Otan ont fourni leur aviation pour mener cette opération militaire, dont la France, l'Allemagne, l'Italie, le Portugal, l'Espagne et le Royaume-Uni. Le contingent américain représentait 75% de toutes les opérations des forces de l'alliance.

    Le motif officiel de l'intervention de l'Otan dans le conflit au Kosovo en 1999 était la confrontation armée entre les séparatistes albanais de l'Armée de libération du Kosovo et la police serbe.

    Le nombre exact de victimes est inconnu. Selon les estimations des autorités serbes, les bombardements ont fait environ 2.500 morts, dont 89 enfants. Quelque 12.500 personnes ont été blessées. L'estimation des dommages matériels varie entre 30 et 100 milliards de dollars selon les sources.

    Lire aussi:

    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Une femme frappée par une bande en plein Paris durant la Fête de la musique (vidéo)
    Tags:
    conflit, erreurs, bombardement, OTAN, Union européenne (UE), Bruxelles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik