International
URL courte
3123
S'abonner

Lors de manifestations de jeunes contractuels de l'enseignement dans la capitale marocaine, la police a eu recours à des canons à eau dans la nuit du 23 au 24 mars. Pourtant dès le lendemain, dimanche 24 mars, plus de 10.000 enseignants ont de nouveau manifesté à Rabat.

La police marocaine a fait usage de canons à eau dans la nuit de samedi à dimanche pour disperser des milliers de jeunes enseignants qui manifestaient dans la capitale, Rabat, en faveur d'une revalorisation de leurs conditions de travail.

15.000 enseignants avaient manifesté devant le parlement, où ils comptaient passer la nuit avant la tenue d'une manifestation plus importante encore, organisée par une coalition de formations de gauche, des syndicats et des organisations de la société civile, indique Reuters.

Des policiers en tenue anti-émeute sont intervenus après l'échec de plusieurs heures de négociations avec des représentants des enseignants pour obtenir qu'ils quittent les lieux.

Mais dès le lendemain, dimanche 24 mars, plus de 10.000 enseignants ont de nouveau manifesté à Rabat en faveur d'une revalorisation de leurs conditions de travail. Le cortège des manifestants s'est ébranlé dans le calme devant le ministère de l'Éducation, d'où les enseignants comptaient se diriger vers la place devant le parlement, selon un témoin.

Les enseignants sont en grève depuis trois semaines dans l'ensemble du royaume. Certains disent protester contre les contrats en vertu desquels ils ont été recrutés, et réclament des primes complètes et des retraites au même niveau que les autres fonctionnaires.

Sur les 240.000 enseignants que compte le pays, 55.000 ont été embauchés depuis 2016 en vertu d'une nouvelle forme de contrats.

Lire aussi:

Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
Lyon instaure de nouvelles restrictions pour freiner l'épidémie de Covid-19
Elle donne un coup de tête à un agent SNCF à Nantes parce qu’il lui refuse l’accès au quai
Nouvelle attaque dans une école maternelle en Chine – vidéo
Tags:
enseignant, manifestation, police, canon à eau, Rabat, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook