Ecoutez Radio Sputnik
    Maria Zakharova

    Moscou: l'Organisation des États américains contribue aux ambitions colonialistes des USA

    © Sputnik . Catherine Chesnokova
    International
    URL courte
    12731
    S'abonner

    Partageant la position de Washington qui tente d’interdire la coopération entre Moscou et Caracas, l'Organisation des États américains (OEA) renforce les aspirations colonialistes des États-Unis, tout en oubliant que n’importe quel pays de la région pourrait subir à l’avenir les pressions de la Maison-Blanche, estime Maria Zakharova.

    La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a commenté les déclarations du secrétariat général de l’OEA qui avait récemment accusé la Russie d’avoir envoyé ses militaires au Venezuela en violation de la Constitution de ce pays latino-américain.

    Maria Zakharova a rappelé qu’il ne s’agissait pas d’une «violation de la souveraineté vénézuélienne» car des spécialistes militaires russes se trouvent dans le pays conformément à un accord sur la coopération militaro-technique conclu entre Moscou et Caracas en mai 2001 et ratifié par les deux États.

    La diplomate a trouvé ces déclarations de l’OEA «politiquement engagées» et a déploré le fait que l’organisation se solidarise avec la politique des États-Unis qui continuaient, tout comme à l’époque coloniale, de «considérer l’Amérique latine comme une zone d’intérêts exclusifs, comme leur propre "arrière-cour"» et exigeaient directement de celle-ci «obéissance inconditionnelle». Selon Mme Zakharova, en même temps, les États-Unis demandent aux autres pays, dont la Russie, «d’oublier le chemin qui mène à cette région».

    «Les États-Unis ont de nouveau décidé de "mettre de l'ordre" en Amérique latine, à commencer par le Venezuela. Nous regrettons que les dirigeants de l’Organisation des États américains manquent de clairvoyance et ainsi renforcent les ambitions colonialistes de Washington, comme s’ils ne comprenaient pas que tout pays de la région pourrait subir, quand son tour sera venu, la pression des États-Unis», a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe.

    Pour rappel, la Chambre des représentants du Congrès américain avait adopté lundi à l’unanimité le projet de loi sur la lutte contre l’influence de la Russie au Venezuela. Pour entrer en vigueur, le texte doit être adopté par le Sénat et signé par le Président Trump. Au cours du mois qui suit son entrée en vigueur, le secrétaire d’État américain doit présenter une «stratégie de lutte contre la coopération russo-vénézuélienne».

    Tags:
    États-Unis, Organisation des Etats américains (OEA), Maria Zakharova, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik