Ecoutez Radio Sputnik
    Vaisseau spatial (image d'illustration)

    Le Pentagone promet qu’en cas de conflit spatial, les USA domineront la Russie et la Chine

    CC0
    International
    URL courte
    51784

    Dans le cas d’un affrontement entre la Chine, les États-Unis et la Russie dans l’espace aujourd’hui, l’État américain serait gagnant, selon secrétaire américain à la Défense par intérim Patrick Shanahan. Pour rappel, Moscou avait déjà annoncé que Washington créait des prémisses à la militarisation de l'espace.

    En cas de conflit dans l'espace, les États-Unis le gagneraient contre la Russie et la Chine, d'après Patrick Shanahan, secrétaire américain à la Défense par intérim. Il a exprimé ce sentiment devant la commission des forces armées de la Chambre des représentants des États-Unis parlant du budget du Pentagone pour 2020.

    «Je suis pleinement convaincu que nous pouvons gagner le conflit dans l'espace aujourd'hui», a affirmé Patrick Shanahan répondant à une question portant sur si les États-Unis sont capables de dominer la Russie et la Chine dans un éventuel conflit dans l'espace.

    En juin 2018, Donald Trump avait ordonné au Pentagone de créer une Force de l'espace en tant que nouvelle branche indépendante des Forces armées du pays. Selon ses dires, les États-Unis sont résolus à obtenir le leadership dans l'espace et n'envisagent pas de «traîner» derrière la Russie et la Chine. Fin février 2019, le Président américain a signé une directive visant à l'établir.

    En réponse de ces démarches, le chef d'état-major russe avait déclaré que si les États-Unis continuent à avancer vers une militarisation de l'espace, la Russie sera obligée de prendre des mesures réciproques et asymétriques.

    Toujours en février et suite au retrait des États-Unis du Traité FNI et à la sortie qui a suivi de la Russie de ce Traité, Vladimir Poutine a annoncé l'intention de Moscou de renforcer son arsenal pour pouvoir se défendre face aux missiles de l'Otan, ainsi que développer les nouvelles technologies de fusée, mais a précisé que son pays ne serait plus impliqué dans la course aux armements.

    Lire aussi:

    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    Les ouvriers travaillant à Notre-Dame ont gravement violé une interdiction explicite
    Le préfet de Paris aurait demandé de démuseler les chiens d'attaque pour l'acte 24
    Tags:
    force spatiale, armes, conflit, politique, Pentagone, Patrick Shanahan, Chine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik