International
URL courte
6313
S'abonner

Le vice-Premier ministre italien Matteo Salvini a parlé mercredi d'un «premier acte de piraterie en haute mer» de la part des migrants ayant selon lui détourné un navire au large de la Libye.

Le ministre italien de l'Intérieur et vice-Premier ministre Matteo Salvini a affirmé mercredi qu'un groupe de migrants avait détourné un navire de commerce naviguant au large de la Libye, rapporte l'agence ANSA.

«Ce serait un premier acte de piraterie en haute mer, avec des migrants ayant détourné un navire naviguant à six milles nautiques de la côte libyenne», a déclaré M.Salvini.

Selon lui, le navire, qui devait initialement rejoindre la Libye, se dirige actuellement vers Malte ou Lampedusa. Il a souligné que l'Italie ne permettrait pas aux migrants de mettre le pied sur son territoire.

«Ils ne verront l'Italie qu'avec un télescope», a insisté le ministre.

La semaine dernière, les autorités italiennes avaient saisi le navire Mare Jonio affrété par un collectif de gauche qui avait secouru 49 migrants sur un canot à 40 milles nautiques au nord de la Libye. Précédemment, M.Salvini avait publié une directive annonçant que l'Italie ne laisserait pas débarquer les migrants secourus dans la zone dépendant de la Libye.

Depuis juin 2018, plusieurs navires de secours se sont retrouvés bloqués au large de l'Italie ou de Malte jusqu'à ce que d'autres pays européens acceptent une répartition des migrants secourus.

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Détonation entendue à Paris: pourquoi l’avion de chasse a-t-il été mobilisé?
Naufrage économique mondial à venir? Un célèbre investisseur suisse craint des révolutions
Tags:
détournement de navire, migrants, Matteo Salvini, Lampedusa, Libye, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook