Ecoutez Radio Sputnik
    Un Tupolev Tu-154M-Lk-1

    Un avion russe aperçu au-dessus de la «zone 51» et d’autres bases militaires US

    CC BY 2.0 / Dmitry Terekhov / Tupolev Tu-154M-Lk-1 RF-85655
    International
    URL courte
    7680
    S'abonner

    Un avion des Forces aérospatiales russes a survolé le territoire américain et notamment plusieurs bases militaires dans la «zone 51» dans le cadre du Traité Ciel ouvert, d’après certains médias et des sites Internet qui surveillent les déplacements des avions.

    Un avion Tupolev Tu-154M LK-1 des Forces aérospatiales russes équipé de caméras a effectué un vol au-dessus des États-Unis dans le cadre du Traité Ciel ouvert, annoncent des sites Internet qui se consacrent au suivi des avions militaires, ainsi que certains médias.

    ​Ainsi, d’après l’un d’eux, The Drive, le Tu-154M a décollé de la base aérienne de Malmstrom située près de Great Falls, dans le Montana, avant de passer quelques heures dans l’ouest des États-Unis, dans le Nevada et en Californie.

    ​Il se serait alors rendu à proximité du complexe aéronaval Lemoore, de la base China Lake et du centre d’entraînement Fort Irwin, sans compter les survols des bases Edwards, Creech et Nellis.

    ​L’équipage de l’avion a surveillé le polygone de tir NAFR (NTTR) de la base Nellis et l’usine de production d’armes nucléaires de Yucca Flat.

    ​Selon des médias, l’appareil a en outre été repéré non loin de la célèbre «zone 51», au Nevada, où sont notamment testés des appareils expérimentaux.

    Le Tu-154M LK-1, spécialement adapté aux vols d’inspection du Traité Ciel ouvert, volait principalement à plus de 4.000 mètres d’altitude, montant à celle de 9.000 m aux alentours du polygone NTTR.

    Il s’agit de la première inspection russe aux États-Unis dans le cadre du Traité Ciel ouvert en 2019, note The Drive.

    Signé le 24 mars 1992 à Helsinki, le Traité Ciel ouvert est appliqué depuis le 1er janvier 2002. Le document vise à accroître la transparence et la confiance entre les États signataires dans le domaine des activités militaires et du contrôle des armements.

    Le traité a été signé par 34 États d'Europe et d'Amérique du Nord, membres de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). La Russie y a adhéré le 26 mai 2001.

    Tags:
    vol d'inspection, Traité Ciel ouvert, base aérienne de Creech, base aérienne de Nellis, base aéronavale de Lemoore, base aérienne de Malmstrom, base aérienne Edwards, Tu-154M Lk-1, Great Falls, Russie, Californie, Nevada, Montana, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik