International
URL courte
694
S'abonner

Le début de la visite du pape François au Maroc a été perturbé quand un homme non identifié s'est précipité en direction de la voiture du roi du Mohammed VI avant d'être interpellé par les services de sécurité.

Des gardes du corps du roi du Maroc Mohammed VI ont interpellé un homme inconnu qui s'était jeté sur la voiture du souverain lors de la visite du pape François dans le pays, selon les images retransmises par la télévision publique marocaine.

Le pape François est arrivé samedi au Maroc pour une visite de deux jours, la première d'un souverain pontife depuis celle de Jean Paul II réalisée en août 1985.

Après une réunion avec Mohammed VI au palais royal, le pape se rendra à l'Institut de formation des imams, considéré comme fer de lance de «l'islam modéré» prôné par le roi. Selon le porte-parole du Saint-Siège Alessandro Gisotti, il s'agit de la première fois qu'un pape est accueilli dans un tel établissement.

Lors de son séjour à Rabat, il rencontrera notamment la communauté catholique locale, composée pour la plupart d'Européens expatriés, notamment des Français.

En fin de journée samedi, le pape doit rencontrer des migrants venus d'Afrique subsaharienne dans un local de l'ONG catholique Caritas, qui gère des centres d'accueil destinés à ceux qui tentent de rallier le continent européen.

Lire aussi:

Une fillette de 3 ans étranglée par sa mère de 19 ans en train de hurler «Jésus de Nazareth»
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Jean-Yves Le Drian, l’indéboulonnable ministre de Hollande et Macron
Tags:
islam modéré, catholicisme, visite, migrants, Caritas, pape Jean Paul II, Mohammed VI, Pape François, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook