Ecoutez Radio Sputnik
    Rafale

    Vente de Rafale: le Congrès national indien promet une enquête dans son programme

    © REUTERS. Regis Duvignau/Files
    International
    URL courte
    3197

    Dans son programme électoral, le Congrès national indien, le principal parti d’opposition, a déclaré qu’il prévoyait de lancer une enquête s’il remporte les élections sur le contrat entre le gouvernement de Narendra Modi et la France portant sur l’achat d’avions Rafale.

    Le Congrès national indien a promis de lancer une investigation sur des violations présumées en ce qui concerne l'accord franco-indien sur la livraison d'avions Rafale. Le manifeste électoral comportant cette déclaration a été présenté par le président du parti Rahul Gandhi ce mardi 2 avril lors d'une conférence de presse tenue à Delhi.

    Le gouvernement indien du Premier ministre Narendra Modi a conclu un contrat évalué à près de 8,7 milliards de dollars avec le gouvernement français en 2016 portant sur l'achat de 36 chasseurs Rafale. Les opposants à ce contrat en Inde ont demandé à plusieurs reprises d'ouvrir une enquête, puisqu'ils estiment que le prix des chasseurs est exagéré. De plus, ils accusent Narendra Modi d'avoir favorisé le conglomérat privé d'un industriel présumé proche du Premier ministre au détriment de l'entreprise publique Hindustan Aeronautics Limited (HAL).

    «Le parti du Congrès enquêtera sur plusieurs accords conclus par le gouvernement du Bharatiya Janata Party au cours des cinq dernières années et, en particulier, l'affaire des Rafale (sic.)», indique le manifeste dans le cadre des promesses faites dans le cadre du plan anti-corruption.

    Auparavant, la Cour suprême indienne avait rejeté les pétitions appelant à mener une enquête spéciale sur la vente de 36 avions de chasse Rafale à l'Inde en 2016 par le constructeur français Dassault Aviation.

    Les élections législatives indiennes, dont les résultats seront annoncés le 23 mai, se dérouleront en sept phases entre le 11 avril et le 19 mai 2019 pour former la 17e Lok Sabha, la chambre basse du parlement de l'Inde, ainsi que pour élire le Premier ministre indien.

    Lire aussi:

    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    Castaner décore des policiers impliqués dans les plus gros scandales de ces derniers mois
    L'Iran affirme avoir arraisoné un pétrolier étranger dans le golfe Persique
    Tags:
    corruption, économie, politique, programme, enquête, accord, achat, contrat, avion, Rafale, Narendra Modi, New Delhi, France, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik