Ecoutez Radio Sputnik
    Des enquêteurs indonésiens

    Crash de Lion Air: Bloomberg dévoile les conclusions préliminaires des enquêteurs

    © AFP 2019 BAY ISMOYO / AFP
    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing de Lion Air en Indonésie (19)
    226

    Un capteur dont les signaux ont été à l’origine du crash du Boeing de la compagnie aérienne Lion Air en octobre dernier a été réparé dans un atelier de Floride juste avant la catastrophe. Telle est la conclusion du rapport préliminaire des enquêteurs indonésiens.

    Un capteur d'angle d'attaque défaillant du Boeing 737 MAX 8 de la compagnie aérienne Lion Air qui s'est écrasé en octobre dernier en Indonésie a été réparé dans un atelier de maintenance en Floride juste avant la tragédie, écrit l'agence Bloomberg en se référant au rapport préliminaire des enquêteurs indonésiens du Comité national de la sécurité dans les transports.

    Selon ce document rédigé pour le parlement indonésien, c'est la société XTRA Aerospace qui s'est chargée de la réparation. Bloomberg précise que suite aux signaux erronés de ce capteur, l'avion a piqué du nez avant de s'écraser. Il n'est pas indiqué si le système du Boeing d'Ethiopian Airlines qui s'est écrasé cinq mois plus tard avait lui aussi été réparé dans le même atelier.

    L'agence indique que le capteur en question a été installé sur le Boeing de Lion Air le 28 octobre, soit la veille de l'accident. Selon plusieurs experts cités par Bloomberg, les capteurs doivent être testés immédiatement après l'installation et avant le premier vol.

    Le Boeing 737 MAX 8 de la compagnie aérienne Lion Air s'est abîmé le 29 octobre 2018 en mer de Java, peu après son décollage de Jakarta.

    Un autre Boeing 737 MAX 8, d'Ethiopian Airlines cette fois-ci, s'est écrasé le 10 mars 2019 à 62 kilomètres de la capitale de l'Éthiopie, Addis-Abeba. Ce vol reliait Addis-Abeba à Nairobi, la capitale du Kenya. Les deux catastrophes présenteraient «des similitudes évidentes».

    À la suite de ces tragédies, les autorités aéronautiques et les compagnies aériennes du monde entier ont immobilisé leurs appareils 737 MAX série 8 ou leur ont fermé leurs espaces aériens.

    Dossier:
    Crash d'un Boeing de Lion Air en Indonésie (19)

    Lire aussi:

    «L'Iran a fait une très grosse erreur»: Trump réagit à la destruction du drone US par les militaires iraniens
    Poutine évalue les possibles conséquences d'une guerre impliquant l'Iran
    La Russie se prépare-t-elle à une guerre? La réponse de Poutine
    Tags:
    crash d'avion, Lion Air, Boeing, Bloomberg, Indonésie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik