International
URL courte
6342
S'abonner

L’idée d’annuler les sanctions antirusses a été proposée par l’ancien maire de Tallinn, Edgar Savisaar, dans le contexte de la destruction de 72 tonnes de sprats estoniens. Il a lancé cet appel sur son compte Facebook à la Présidente de l’Estonie pour négocier l’abolition des sanctions avec le chef de l’État russe.

L'ancien maire de Tallinn, Edgar Savisaar, a lancé un appel à la Présidente de l'Estonie, Kersti Kaljulaid, pour lever les sanctions antirusses. L'homme politique l'a affirmé sur son Facebook, suite à la destruction de 72 tonnes de sprats qui avaient été confisquées à la douane à Ivangorod.

«J'ai lu que 72 tonnes de sprats estoniens avaient été confisquées et brûlées à la douane d'Ivangorod. Cela a pris trois mois pour les détruire. Quel dommage pour nos pêcheurs! Ces sanctions et ces contre-sanctions, cela suffit. Voici un sujet pour la Présidente Kaljulaid à discuter à Moscou», a-t-il déclaré.

La cargaison avait été stoppée à la fin de l'année 2018, alors que la destruction des sprats n'a été terminée que le 29 mars, a annoncé Rosselkhoznadzor, la direction de surveillance du ministère russe de l'Agriculture.

Mme Kaljulaid se rendra en visite officielle à Moscou le 18 avril. C'est la première fois qu'un chef d'État estonien se rend en Russie depuis 2011. La Présidente assistera à la cérémonie d'ouverture du bâtiment restauré de l'ambassade d'Estonie.

Lire aussi:

Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Contrat du siècle»: après les rodomontades macronistes, le temps de la sortie de l’Otan?
Tags:
Estonie, Russie, Moscou, Tallinn, Edgar Savisaar, Kersti Kaljulaid, Vladimir Poutine, Rosselkhoznadzor, Facebook, sanctions antirusses, douane, confiscation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook