International
URL courte
Les États-Unis vs le projet de gazoduc Nord Stream (2018) (85)
14590
S'abonner

Les États-Unis ont connu un échec dans leurs tentatives de convaincre les pays européen de renoncer au projet de gazoduc Nord Stream 2, a annoncé le secrétaire d'État américain Mike Pompeo devant le Congrès.

Intervenant devant le Congrès américain, le secrétaire d'État Mike Pompeo a constaté que toutes les tentatives entreprises pour faire abandonner le projet de gazoduc Nord Stream 2 aux pays européens, censé relier la Russie à l'Allemagne par la mer Baltique, en doublant le gazoduc Nord Stream 1, n'ont jusqu'ici connu aucun succès.

«Nous avons pratiquement fait tout ce que nous pouvions pour persuader les Européens, avant tout l’Allemagne, à ne pas construire Nord Stream 2, mais à l’heure actuelle, nous n’avons pas réussi», a-t-il déclaré.

Le projet Nord Stream 2 est réalisé par la société russe Gazprom en coopération avec les entreprises européennes Engie, OMV, Shell, Uniper et Wintershall. Ce programme prévoit la construction d'un gazoduc d'une capacité de transfert de 55 milliards de mètres cubes par an depuis la Russie jusqu'à l'Allemagne en passant par la mer Baltique, soit une longueur de plus de 1.200 kilomètres. Les États-Unis s'y opposent énergiquement.

Dossier:
Les États-Unis vs le projet de gazoduc Nord Stream (2018) (85)

Lire aussi:

«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’Iran suspend sa coopération avec l’UE dans plusieurs domaines
«Reprendre le pouvoir»: «Une partie des endormis va se réveiller», prédit François Boulo
Un mort et un blessé par balles devant un hôpital à Paris - images
Tags:
projet, gazoduc, Nord Stream 2, Mike Pompeo, Europe, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook