Ecoutez Radio Sputnik
    Des lingots d'or

    Le Venezuela renfloue ses caisses malgré les sanctions, selon Bloomberg

    © AP Photo / Michael Probst
    International
    URL courte
    3451

    En dépit d’une «impulsion internationale croissante» visant à geler les avoirs du Venezuela, ce pays a réussi à vendre neuf tonnes d'or pour la somme de 400 millions de dollars, rapporte Bloomberg, se référant à deux de ses sources dans un article du 15 avril.

    Au moins neuf tonnes d'or, d'une valeur totale de 400 millions de dollars, ont été vendues par les autorités vénézuéliennes, a écrit Bloomberg, se référant à deux sources différentes. Selon l'article, ce sont les Émirats arabes unis ou la Turquie qui auraient pu se charger de cette «course».

    «La vente peut signifier que le Président Nicolas Maduro a trouvé un moyen pour contourner le blocage économique», a souligné Bloomberg.

    Le 9 avril, Reuters a annoncé, se référant à une source au sein du gouvernement vénézuélien, qu'au moins huit tonnes d'or avaient été retirées des coffres de la banque centrale vénézuélienne pour être vendues à l'étranger.

    Le 1er février, la même agence de presse avait indiqué que la Banque centrale du Venezuela envisageait de céder environ 15 tonnes d'or aux Émirats arabes unis dans les jours suivants. Ce pays du golfe Persique paierait le Venezuela en euros. Au total, Caracas envisageait de vendre environ 29 tonnes d'or à l'étranger.

    Le 1er novembre 2018, l'administration de Donald Trump a imposé des sanctions à l'encontre du Venezuela dans le secteur de l'or pour, selon le service de presse de la Maison-Blanche, empêcher le gouvernement de Nicolas Maduro de s'emparer des richesses du pays.

    Lire aussi:

    L'Iran a abattu un drone espion américain près du détroit d’Ormuz
    L’Iran déclare avoir envoyé un «message clair» aux USA en abattant leur drone
    Le classement des pays les plus dangereux du monde réserve plusieurs surprises
    Tags:
    sanctions, ventes, or, Nicolas Maduro, Émirats Arabes Unis, Turquie, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik