International
URL courte
3611
S'abonner

Le bail du point d'approvisionnement de la marine russe dans le port de Tartous, en Syrie, doit être prochainement accordé à la Russie pour 49 ans, a annoncé le vice-Premier ministre russe Youri Borissov, déclarant espérer que cette décision ferait «avant tout du bien à l'économie syrienne».

Dans le courant de la semaine du 22 au 28 avril, le port syrien de Tartous devrait accueillir pour 49 ans le point d'approvisionnement de la marine russe en vue d'une exploitation à des fins économiques et de transport, a annoncé samedi 20 avril le vice-Premier ministre russe Youri Borissov à l'issue d'une rencontre avec le Président Bachar el-Assad.

«La question clé qui doit fournir une dynamique positive est celle de l'exploitation du port de Tartous. Ma visite [à Damas, ndlr] a assuré ces ententes. Nous avons très bien progressé sur la question, nous espérons que le contrat sera signé dans le courant d'une semaine et que [le point d'approvisionnement, ndlr] dans le port de Tartous sera donné à bail pour 49 ans au monde des affaires russe», a-t-il indiqué aux journalistes.

Youri Borissov, qui est également coprésident de la commission intergouvernementale russo-syrienne, a précisé que la décision appropriée avait été adoptée à la réunion de cette commission en décembre 2018 et a estimé qu'elle impulserait les échanges commerciaux bilatéraux.

«J'espère que cela fera avant tout du bien à l'économie syrienne», a-t-il souligné.

En 2017, la Russie et la Syrie ont signé pour 49 ans l'accord sur le point d'approvisionnement de la marine russe dans la zone du port de Tartous.

Officiellement classifiée comme un point d'approvisionnement matériel et technique, la base logistique de la marine russe à Tartous existe depuis 1971 en vertu d'un accord entre la Syrie et l'URSS. Après la désintégration de cette dernière, la base a été maintenue et, en 2015, a fait l'objet d'une rénovation.

Lire aussi:

«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
Camélia Jordana intervient et perturbe un contrôle de police en plein Paris
Un homme tabassé après avoir chassé des manifestants avec une machette aux USA – vidéo choc
Tags:
rénovation, désintégration, accord, échanges commerciaux, base militaire, Bachar el-Assad, Iouri Borissov, Tartous, Damas, URSS, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook