International
URL courte
Explosions dans des hôtels et églises au Sri Lanka (35)
447
S'abonner

C’est une fête de Pâques «endeuillée», ont unanimement déclaré sur Twitter plusieurs politiques français à propos des attaques meurtrières qui se sont produites au Sri Lanka ce 21 avril. Les mots «tristesse», «horreur» et «attaques lâches» reviennent régulièrement.

De nombreuses personnalités politiques françaises ont fait part de leurs sentiments à la suite des attentats qui ont coûté la vie à plus de 180 personnes au Sri Lanka ce dimanche 21 avril, lors des célébrations de Pâques.

Dans un tweet, le Président français a «fermement» condamné ces attaques qu'il a qualifiées d'«actes odieux»:

La chef du Rassemblement national, Marine Le Pen, s'est également indignée:

Candidate aux élections européennes et ancienne ministre chargée des Affaires étrangères, Nathalie Loiseau a appelé à se rassembler face au «terrorisme»:

Benoît Hamon, ancien candidat à la présidentielle et tête de liste Printemps européen, a également présenté ses condoléances aux proches des victimes:

Parmi les autres personnalités politiques qui se sont exprimées, citons Olivier Faure, député PS, et François-Xavier Bellamy, candidat Les Républicains aux élections européennes.

Dossier:
Explosions dans des hôtels et églises au Sri Lanka (35)

Lire aussi:

Il rate son arrêt de train et menace une contrôleuse avec un couteau en Savoie
Washington promet de punir ceux qui «violent» les «sanctions de l'Onu» contre l'Iran
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Tags:
explosion, victimes, Benoit Hamon, Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Colombo, Sri Lanka, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook