International
URL courte
3161
S'abonner

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un effectuera «bientôt» une visite en Russie sur invitation de Vladimir Poutine, selon l’agence de presse nord-coréenne KCNA.

Kim Jong-un se rendra «bientôt» en Russie sur invitation de Vladimir Poutine avec lequel il mènera des négociations bilatérales, a annoncé l'agence nord-coréenne KCNA.

L'agence n'a cependant pas précisé le lieu ni la date du sommet.

Dans un communiqué publié jeudi 18 avril sur son site, le Kremlin a annoncé que Vladimir Poutine rencontrerait le dirigeant nord-coréen fin avril en Russie.

Le journal Izvestia, qui cite des sources diplomatiques russes, a affirmé plus tôt que la rencontre entre les chefs d'État pourrait se tenir à Vladivostok, avant le départ de Vladimir Poutine pour Pékin à l'occasion du sommet Une ceinture, une route (One belt, one road). Un événement qui aura lieu du 26 à 27 avril.

L'agence de presse sud-coréenne Yonhap a de son côté précisé que le dirigeant nord-coréen pourrait prendre son train blindé pour se rendre en Russie, ajoutant elle-aussi que la ville de Vladivostok pourrait accueillir la rencontre.

Le quotidien russe Kommersant annonce en se référant à des sources liées à la préparation de la visite de Kim Jong-un en Russie que les négociations entre les dirigeants russe et nord-coréen auront lieu le 25 avril sur le campus de l'Université fédérale d'Extrême-Orient à Vladivostok.

Selon le journal, Kim Jong-un arrivera en Russie le mercredi 24 avril dans son train blindé. Il sera accompagné d'une délégation de 230 personnes.

Un responsable de l'aéroport de Vladivostok a informé Sputnik que deux avions en provenance de Pyongyang se sont posés sur l'aéroport mardi 23 avril au matin.

Le quotidien Izvestia relate, une photo à l'appui, que la limousine de Kim Jong-un a été acheminée à Vladivostok.

Lire aussi:

Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Ce métal sept fois plus cher que l’or est menacé par les voitures électriques
«Je reconnais ma faute»: ce golden retriever fait le coupable devant sa propriétaire
Tags:
train blindé, invitation, sommet, négociations, Kim Jong-un, Vladimir Poutine, Vladivostok, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook