International
URL courte
4018
S'abonner

272 fonctionnaires morts d’épuisement est le bilan des scrutins présidentiel, parlementaires et régionaux en Indonésie, a déclaré Sky News. 1.878 personnes qui ont participé au dépouillement restent malades.

Plus de 270 fonctionnaires indonésiens sont morts d'épuisement provoqué par un excès de travail lors du scrutin qui a duré 10 jours, ayant combiné les élections présidentielle, parlementaires et régionales, a annoncé Sky News.

80% de la population indonésienne, soit 193 millions d'habitants, ont pris part aux élections. Les fonctionnaires ayant compté les votes à la main, ce travail a eu des conséquences néfastes pour la santé des travailleurs.

272 fonctionnaires sont morts, alors que 1.878 personnes sont tombées malades, a déclaré le porte-parole de la General Elections Commission (KPU), Arief Priyo Susanto.

Près de 800.000 bureaux de vote ont été nécessaires pour assurer le vote sur 18.000 îles de cet archipel. La logistique visant à permettre aux Indonésiens de voter à travers le pays a été qualifiée de «herculéenne», a précisé la chaîne de télévision.

Le ministère indonésien de la Santé a publié une circulaire demandant aux établissements de santé de soigner les employés malades.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
La police marocaine attaquée en tentant d’arrêter un trafiquant présumé, 20 kg d’or saisis - photos
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
«Menace pour l’économie américaine»: la Fed est-elle prise au piège de l’inflation?
Tags:
fonctionnaires, population, élection présidentielle, élections régionales, morts, épuisement, Indonésie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook