International
URL courte
17345
S'abonner

Les États-Unis déploient au Japon un navire d’assaut amphibie et un navire de débarquement. L’étude de leurs caractéristiques a permis aux experts sud-coréens de conclure que Washington renforçait son groupe naval afin de faire pression sur la Chine et la Corée du Nord.

Les États-Unis ont dépêché au Japon le navire d'assaut amphibie America et le navire de débarquement New Orleans. Le commandement de la 7e Flotte américaine a déclaré que ces bâtiments remplaceraient le destroyer Stethem et le navire de débarquement Wasp basés à Yokosuka.

«La situation en matière de sécurité dans les océans Pacifique et Indien exige le déploiement avancé des navires les plus performants de l'US Navy. Le déploiement de ces navires nous permettra de réagir dans les plus brefs délais et d'agir en mer dans le cadre des forces conjointes. Il nous permet également de disposer des navires les plus performants dotés de la plus grande force de frappe et des plus grandes capacités opérationnelles», précise une déclaration du commandement de la 7e Flotte.

L'arrivée de ces deux navires renforce en effet les capacités d'attaque et de débarquement de la Marine américaine dans la région. Ils embarquent un groupe aérien composé de 20 chasseurs de cinquième génération F-35B, 1.000 membres d'équipage et environ 1.700 Marines.

En commentant l'arrivée de ces deux navires, le journal sud-coréen Tona Ilbo a signalé «la présence dans la proximité immédiate de la péninsule coréenne de deux porte-avions américains et d'un navire de transport dernier cri capable d'acheminer discrètement des militaires dans une zone de débarquement». Il a noté que les États-Unis poursuivaient leur stratégie de concentration de leurs meilleures forces en Asie de l'Est, estimant que cette stratégie visait à la dissuasion de la Chine et de la Corée du Nord.

«Ces navires permettront aux États-Unis de mieux projeter leurs forces dans la région, en mer et sur terre, par le biais des troupes de débarquement… Il est évident que cela se fait pour dissuader la Chine et que cela sert d'avertissement pour la Corée du Nord», a signalé un chercheur de l'Institut coréen de la stratégie de l'État.

Lire aussi:

Elle refuse de porter un masque, son interpellation dégénère - vidéo
Ayant fait le tour des réseaux sociaux, ces jaunes d’œufs étonnants attirent l'attention de chercheurs- vidéo
Manuel Valls appelle à «renverser la table» en France après la crise du coronavirus
Tags:
déploiement, navire de débarquement, New Orleans (LPD-18), 7e flotte des Etats-Unis, Japon, Corée du Nord, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook