Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron, le 25 avril 2019

    «Macron nous a appelés»: les prankeurs russes révèlent les détails du canular

    © AFP 2019 ludovic MARIN
    International
    URL courte
    9904
    S'abonner

    Les farceurs russes qui se sont fait passer pour Zelensky, le nouveau Président ukrainien, afin de piéger Emmanuel Macron par téléphone, ont confié à Franceinfo dans quel but leur projet avait été conçu et comment ils avaient réussi à contacter le chef d’État français.

    Après un canular téléphonique —dont l'enregistrement a été diffusé sur YouTube- visant à piéger Emmanuel Macron qui pensait parler au nouveau Président ukrainien, l'un des auteurs russes de cette blague, a été interrogé par Franceinfo. Alexey Stolyarov, dit «Lexus», a ainsi déclaré avoir eu l'intention de duper le Président français «depuis longtemps».

    Les farceurs Vovan et Lexus ont considéré que la fin des élections présidentielles en Ukraine pouvait être le meilleur moment pour réaliser ce projet, qui n'était pas leur première tentative dans ce genre d'activités.

    Les comiques russes avaient déjà réussi à avoir d'autres personnalités, telles que Jean-Claude Juncker, Elton John ou Boris Johnson. 

    M.Stolyarov a expliqué pourquoi ils avaient décidé de piéger Macron précisément à ce moment-là:

    «Quand on a vu qu'Emmanuel Macron avait rencontré Volodymyr Zelensky avant les élections, mais qu'ils n'étaient restés que 20 minutes ensemble, on a réalisé qu'ils n'avaient pas encore de vrais liens, il n'y avait pas de ligne diplomatique encore installée».

    «Donc on a appelé l'administration d'Emmanuel Macron. On a été les premières personnes à le faire», a-t-il ajouté.

    Le farceur a affirmé que cela avait été l'initiative du Président français de les appeler: «On a laissé notre numéro de téléphone à l'administration et, après que Zelensky a gagné, Macron nous a appelés de lui-même».

    «Nous essayons juste d'imiter la situation réelle. Qu'est-ce qui pourrait arriver si cette conversation avait lieu pour de vrai?», a-t-il précisé.

    Le duo a révélé que le Président Macron s'était dit plutôt favorable à l'intention du faux Volodymyr Zelensky de mettre fin à la guerre en Ukraine et de reprendre le dialogue avec la Russie dans le cadre du format «Normandie».

    À la déclaration du farceur que «le dialogue avec la Russie sera nécessaire, la politique de Porochenko s'est révélée inefficace», leur interlocuteur a annoncé: «Je crois sincèrement qu'il y a énormément de choses à faire et tu as raison de le prendre comme ça. Je suis 100% d'accord avec toi pour aller en ce sens. Tu peux compter sur ma détermination».

    Les auteurs du canular ont accepté les félicitations du Président à la suite de la victoire de Volodymyr Zelensky, discutant également avec lui des 73% obtenus par Zelensky, score qu'ils ont comparé à celui obtenu par Poutine en 2018 lors des élections en Russie. Ils ont de plus abordé l'emprisonnement potentiel de Porochenko et son éventuelle demande d'asile en France, le conflit à l'est de l'Ukraine, la lutte contre la corruption dans le pays et le terrorisme international.

    Interrogé par Franceinfo, L'Élysée a refusé de commenter cette conversation, mais a indiqué que le Président français avait déjà échangé avec le véritable Volodymyr Zelensky.

    Tags:
    interview, élection présidentielle, canulars, Volodymyr Zelensky, Lexus (Alexeï Stoliarov), Vovan (Vladimir Kouznetsov), Emmanuel Macron, Vladimir Poutine, France, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik