Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Claude Juncker et Theresa May

    Pour Jean-Claude Juncker, l’Europe a «perdu notre libido collective»

    © AP Photo / Alastair Grant
    International
    URL courte
    32420
    S'abonner

    Les Européens ne s’aiment plus, a déploré dans une interview accordée au quotidien allemand Handelsblatt Jean-Claude Juncker. Selon lui, il faut se «préoccuper davantage des sensibilités» des autres.

    Dans une interview accordée au quotidien allemand Handelsblatt et publiée le 2 mai, le président de la Commission européenne a déclaré que le manque d'amour entre les peuples européens constituait le «principal problème» de l'UE.

    «Nous ne nous aimons pas. Nous avons perdu notre libido collective», a-t-il déploré.

    Selon lui, cette «libido» existait «cinq, six ans après» la fin de la Seconde Guerre mondiale. Dans le même temps, il estime qu'aujourd'hui il doit être plus facile pour les Européens de «tomber amoureux qu'en 1952».

    M.Juncker a également indiqué que les Européens n'en «savent pas assez les uns sur les autres». Il estime que malgré la nécessité d'élaborer des règles communes, il faut se «préoccuper davantage des sensibilités» des autres.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    L’aviation russe aurait empêché Israël de bombarder une base militaire syrienne
    Homicides, coups et blessures, agressions sexuelles... La France s'enfonce dans la violence
    Tags:
    libido, amour, Union européenne (UE), Jean-Claude Juncker, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik