Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et Donald Trump (archives)

    Ce que Poutine et Trump ont évoqué en une heure et demie de conversation

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    20738

    Vladimir Poutine et Donald Trump se sont entretenus par téléphone pendant une heure et demie ce vendredi 3 mai, a fait savoir le porte-parole du Kremlin, qui a souligné que la conversation avait été à l’initiative des États-Unis. Les deux Présidents ont évoqué des sujets très variés à l'ordre du jour international.

    Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a confirmé ce vendredi 3 mai que les Présidents russe et états-unien avaient eu une conversation d'environ une heure et demie.

    Lors de cet échange initié par la partie américaine, Vladimir Poutine et Donald Trump ont abordé une série de sujets actuels, dont les crises au Venezuela et en Ukraine, la possibilité d'un nouveau traité sur la réduction des armes stratégiques entre la Chine, la Russie et les États-Unis, le problème de la dénucléarisation de la Corée du Nord, le rapport Mueller, ainsi que le volume des échanges commerciaux bilatéraux entre les deux pays qui a dernièrement augmenté.

    La crise au Venezuela

    Le Président russe a déclaré que les tentatives des États-Unis de se mêler des affaires intérieures du Venezuela et celles d'y renverser le pouvoir, minaient un possible règlement politique de la situation. Il a ainsi souligné que seul le peuple vénézuélien pouvait décider de l'avenir de son pays.

    Le Président américain a pour sa part professé, d'après le porte-parole de la Masion-Blanche que son pays soutenait le peuple vénézuélien.

    La Corée du Nord

    Vladimir Poutine a en outre informé le Président états-unien du déroulement de sa rencontre à Vladivostok avec le dirigeant de la Corée du Nord, en indiquant que le respect des obligations par Pyongyang devrait être accompagné par des mesures réciproques concernant les sanctions. Néanmoins, les deux Présidents se sont mis d'accord sur l'importance de la dénucléarisation de la péninsule de Corée et la normalisation à long terme de la situation là-bas.

    Ukraine

    Vladimir Poutine et Donald Trump ont aussi abordé la situation en Ukraine après les élections présidentielles dans le pays.

    «Vladimir Poutine a mis l'accent sur le fait que le nouveau gouvernement ukrainien devait entreprendre des démarches réelles pour la réalisation des Accords de Minsk qui sont essentiels pour le règlement du conflit intérieur ukrainien», a précisé le Kremlin.

    Les relations bilatérales

    Les échanges commerciaux entre les deux pays et leurs relations bilatérales économiques ont aussi fait partie des sujets abordés par les deux Présidents.

    «L'état actuel et les perspectives de relations bilatérales, avec l'accent mis sur le côté économique, ont aussi été discutés. Les Présidents se sont prononcés pour le développement réciproque de liens d'investissements et commerciaux», rapporte le Kremlin.

    Les traités sur des armes nucléaires

    Le porte-parole du Kremlin souligne que Poutine et Trump ont donné l'assurance d'une envie commune de normalisation des relations dans des domaines variés, y compris sur les questions de stabilité stratégique. De ce fait, ils ont discuté de la possibilité d'un nouveau traité sur les armes nucléaires entre la Chine, la Russie et les États-Unis, ainsi que d'une prolongation du traité New Start en vigueur (Traité de réduction des armes stratégiques).

    Le rapport Mueller

    Ils ont aussi parlé brièvement du rapport Mueller dans le contexte de la fin de l'enquête et de ses conclusions portant sur une absence de collusion.

    Les deux Présidents sont satisfaits de cette conversation qui a revêtu un caractère constructif, d'après le Kremlin.

    La Maison-Blanche a pour sa part souligné que cet échange téléphonique avait été globalement positif.

    Lire aussi:

    Trump menace d'«effacer» l'Iran en cas d'attaque contre les USA
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Tags:
    économie, rapport, conversation téléphonique, crise, diplomatie, politique, Robert Mueller, Donald Trump, Vladimir Poutine, Venezuela, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik