International
URL courte
24254
S'abonner

Les États-Unis se réservent le droit de renforcer les restrictions nucléaires unilatérales imposées à Téhéran s’il ne renonce pas à ses activités dans le domaine de l’enrichissement d’uranium, a annoncé le département d'État dans un communiqué.

La diplomatie américaine a annoncé que Téhéran devait «arrêter toutes les activités sensibles liées aux armes nucléaires, y compris «l'enrichissement d'uranium».

«Nous ne permettrons non plus à l'Iran de stocker l'eau lourde qu'il a produite au-delà des limites existantes», poursuit le communiqué.

Les États-Unis promettent également d'imposer des sanctions à Téhéran s’il continue d'agrandir sa centrale nucléaire de Bushehr.

«À partir du 4 mai, toute extension de la centrale nucléaire iranienne à Bushehr au-delà du réacteur existant pourrait faire l'objet de sanctions. En outre, le transfert d'uranium enrichi d'Iran en échange de minerai d'uranium pourrait faire l'objet de sanctions», indique le communiqué.

En mai dernier, le Président Donald Trump a annoncé le retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015, de même que le rétablissement des sanctions contre l'Iran, y compris celles qui touchent les pays commerçant avec Téhéran. Certaines de ces sanctions ont été rétablies le 7 août 2018, tandis que d'autres sont entrées en vigueur le 5 novembre dernier.

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
L'épidémie de Covid-19 repart à la hausse en France avec plus de 12.800 nouveaux cas
Détonation entendue à Paris: pourquoi l’avion de chasse a-t-il été mobilisé?
Tags:
Département d'Etat des Etats-Unis, Donald Trump, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook