Ecoutez Radio Sputnik
    Istanbul

    Les élections perdues par Erdogan à Istanbul annulées, un second vote aura lieu

    © AP Photo / Emrah Gurel
    International
    URL courte
    14837

    Le Conseil électoral supérieur de Turquie a ordonné un nouveau scrutin municipal à Istanbul après la victoire de l’opposition face au candidat du parti présidentiel AKP, l'ex-Premier ministre Binali Yildirim, selon l'agence Anadolu.

    Le Conseil électoral supérieur de Turquie (YSK) a annulé ce lundi 6 mai les résultats de l’élection du maire d'Istanbul perdue par le candidat du Parti de la justice et du développement (AKP) Binali Yildirim, a annoncé l'agence Anadolu.

    «Il y aura de nouvelles élections à Istanbul. L’YSK a pris cette décision. Bonne chance», a écrit sur Twitter le représentant de l'AKP au sein de l'YSK, Recep Özel.

    L’YSK a examiné lundi les documents soumis par l’AKP et dénonçant des «irrégularités» qui, selon le parti présidentiel, auraient émaillé le scrutin du 31 mars dans la plus grande ville turque. Sept des 11 membres du conseil se sont prononcés pour l’annulation des résultats du vote et la tenue d’une nouvelle élection. Quatre membres de l’autorité électorale ont été contre cette décision.

    La date du nouveau vote n’a pas encore été annoncée par l’YSK.

    M.Özel a plus tard précisé sur Twitter que la nouvelle élection municipale à Istanbul aurait lieu le 23 juin.

    Les médias avaient précédemment indiqué qu’en cas d’annulation des résultats de l’élection du 31 mars, un nouveau scrutin pourrait avoir lieu le 2 juin, mais pouvait aussi être reporté au 7 juillet.

    Le 31 mars, le Parti républicain du peuple (CHP) a remporté les municipales à Ankara et à Istanbul pour la première fois en 25 ans. Ses candidats ont également gagné à Izmir, Antalya, Adana et Mersin. À Istanbul, Ekrem Imamoglu, candidat du CHP a recueilli 48,8% des votes, devançant de 13.729 voix son rival, Binali Yildirim (48,55%). M.Imamoglu est entré en fonction le 17 avril, alors que l’AKP a soumis une plainte à l’autorité électorale.

    Lire aussi:

    Un joueur de rugby demande la nationalité française à Macron, voici la réponse du Président (vidéo)
    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    Tags:
    Parti républicain du peuple turc (CHP), Istanbul, Parti de la justice et du développement (AKP) turc, Binali Yildirim, Recep Tayyip Erdogan, Turquie, Anadolu, élections municipales
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik