International
URL courte
21613
S'abonner

Une mosquée dans le Connecticut, aux États-Unis, a été incendiée dimanche 12 mai, en plein ramadan. Les enquêteurs privilégient une piste criminelle.

La police privilégie une piste criminelle pour l’incendie qui a ravagé, dimanche 12 mai, la mosquée Diyanet, située à New Haven dans le Connecticut, informe The New York Times. Les événements se sont déroulés en plein ramadan.

Le bâtiment étant quasi-vide, l’incendie n’a pas fait de victimes.

Selon le chef des pompiers, John Alston, des preuves privilégiant la piste criminelle ont été découvertes le lendemain sur les lieux. Des agents fédéraux, de concert avec la police locale, ont ouvert une enquête.

Cet incendie a choqué la communauté musulmane de New Haven. Le président de la mosquée, Haydar Elevli, a affirmé que des églises situées à proximité avaient proposé aux fidèles de les accueillir.

Selon les informations relayées par Medya Turk, quiconque fournira des informations en lien avec l’affaire sera récompensé par 2.500 dollars (2.200 euros). Dans le même temps, une somme de 10.000 dollars (8.000 euros) sera destinée à la personne en possession d’informations capables de mener à une arrestation.

Lire aussi:

«Les vraies élites c’est nous», affirme Didier Raoult
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
Camélia Jordana intervient et perturbe un contrôle de police en plein Paris
Tags:
Connecticut, pompiers, incendie criminel, incendie, mosquée, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook