Ecoutez Radio Sputnik
    Pollution marine

    Le Canada a décidé de s’occuper de ses ordures présentes à l’étranger

    CC BY 2.0 / Ed Bierman / Art made from plastic trash in the sea
    International
    URL courte
    7131

    Le gouvernement canadien a promis de rapatrier d’ici la fin du mois de juin 2019 ses déchets présents aux Philippines, rapporte la presse canadienne, pour les recycler sur son territoire cet été.

    Catherine McKenna, ministre fédérale de l’Environnement, a assuré que les déchets canadiens qui pourrissent depuis près de six ans dans un port des Philippines seront retournés à son expéditeur, le Canada, d’ici la fin juin 2019 pour être recyclés sur place cet été, rapporte la presse canadienne.

    Au moins 103 conteneurs d’ordures ménagères expédiés aux Philippines entre 2013 et 2014 avaient été faussement déclarés comme étant des plastiques à recycler. La ministre a soutenu qu’Ottawa mandaterait un transporteur maritime pour rapatrier ces dizaines de conteneurs remplis de déchets canadiens.

    La semaine dernière, les Philippines ont rappelé leur ambassadeur et leurs consuls au Canada après que le pays n'a pas respecté l'exigence du Président philippin Rodrigo Duterte de rapatriement par le Canada de ses déchets vers son territoire avant le 15 mai. Il avait également menacé de «déclarer la guerre» au Canada si le pays ne réglait pas immédiatement la situation.

    Le 22 mai, Rodrigo Duterte a annoncé chercher une entreprise de transport privée pour renvoyer les ordures au Canada. «Si le Canada n'accepte pas ses déchets, nous les laisserons dans ses eaux territoriales ou à une distance de 12 milles nautiques des rivages du pays», a déclaré le Président philippin.

    Lire aussi:

    «L'Iran a fait une très grosse erreur»: Trump réagit à la destruction du drone US par les militaires iraniens
    Poutine évalue les possibles conséquences d'une guerre impliquant l'Iran
    La Russie se prépare-t-elle à une guerre? La réponse de Poutine
    Tags:
    environnement, Rodrigo Duterte, président, Philippines, déchets, gouvernement, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik