Ecoutez Radio Sputnik
    Porte-avions USS Abraham Lincoln

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien

    © AFP 2019 US NAVY
    International
    URL courte
    6919731

    L'Iran pourrait couler des navires de guerre américains envoyés dans la région du Golfe avec des missiles et des «armes secrètes», a déclaré un haut responsable militaire iranien cité samedi par l'agence de presse semi-officielle Mizan.

    L’Iran est en mesure de faire sombrer, avec des missiles et des «armes secrètes», des bâtiments de guerre que les États-Unis ont envoyés dans la région du Golfe, a déclaré à l’agence de presse Mizan le général Morteza Qorbani, un conseiller du commandement militaire iranien.

    «L'Amérique… envoie deux navires de guerre dans la région. S'ils commettent la moindre bêtise, nous les enverrons au fond de la mer avec leurs équipages et leurs avions en utilisant deux missiles ou deux nouvelles armes secrètes», a assuré le général.

    Les États-Unis ont annoncé vendredi 24 mai le déploiement de 1.500 soldats supplémentaires au Moyen-Orient de manière «préventive», décrivant ce mouvement comme un effort visant à renforcer les défenses contre l'Iran.

    La mesure a été fustigée par le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

    «L'accroissement de la présence américaine dans notre région est très dangereux et constitue une menace pour la paix et la sécurité internationales à laquelle il faut faire face», a affirmé M.Zarif avant son départ du Pakistan où il effectuait une visite.

    Les tensions américano-iraniennes sont montées d'un cran suite à la décision des États-Unis de reconnaître les Gardiens de la révolution islamique (GRI) comme organisation terroriste. Le Conseil suprême iranien de sécurité nationale a à son tour qualifié le Commandement central des États-Unis (CENTCOM) d'organisation terroriste et les États-Unis d'«État sponsor du terrorisme».

    Washington a déjà dépêché dans le Golfe un porte-avions, des bombardiers B-52, un navire de guerre et des missiles Patriot.

    Le chef du Pentagone Patrick Shanahan a pour sa part annoncé jeudi 23 mai que les États-Unis envisageaient d'envoyer des troupes supplémentaires au Moyen-Orient pour «améliorer la sécurité des forces» américaines dans cette région.

    Selon le Pentagone, il s'agit d'une réponse «à des indications concernant une amélioration des préparatifs des Iraniens pour mener des opérations offensives contre les forces américaines et nos intérêts». La zone de déploiement de ces moyens est tenue secrète.

    Lire aussi:

    La Russie évacue du Venezuela ses spécialistes qui entretenaient du matériel technique
    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une nouvelle tentative de coup d’État déjouée au Venezuela
    Tags:
    soldats, navires, Mohammad Javad Zarif, Golfe persique, États-Unis, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik