International
URL courte
229
S'abonner

Un avion reliant la ville de Sourgout, en Sibérie, à Khoudjand, au Tadjikistan, est retourné à son aéroport de départ à la suite d’un problème technique, après avoir tourné dans le ciel pendant trois heures, a appris Sputnik auprès de l'administration de l'aéroport.

Un Boeing 737-524 de la compagnie aérienne UTair effectuant le vol UT759 Sourgout-Khoudjand a tourné dans le ciel pendant trois heures avant d'effectuer un atterrissage d'urgence à Sourgout, en Sibérie, suite à un problème technique, a appris Sputnik auprès de l'aéroport de Sourgout.

«L'avion a atterri. Tout va bien», a indiqué l'interlocuteur de Sputnik.

La même source avait précédemment indiqué que l'avion devait se poser à Sourgout vers 20h00 (19h00, heure de Paris).

UTair a précisé à Sputnik que le Boeing avait eu un problème de stabilisateur de vol.

«Le Boeing a connu une défaillance du système de compensation du stabilisateur. Le commandant de bord a décidé d'atterrir à Sourgout où notre compagnie aérienne a un centre technique. L'avion a brûlé son carburant avant de se poser», a indiqué le service de presse de UTair.

Quelque 130 personnes, dont 46 enfants, se trouvaient à son bord. Selon le service d'information de l'aéroport, les passagers devraient repartir ce samedi à destination de Khoudjand, au Tadjikistan, à bord d'un autre appareil.

Le Boeing avait décollé de Sourgout vers 18h50, heure locale (15h50, heure de Paris), précise le site Flightradar24.

Lire aussi:

Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
«Secret Défense»: la base aérienne 110, un cluster du coronavirus que la France tente de couvrir?
Tags:
UTair, atterrissage d'urgence, Sibérie, Khoudjand, Boeing 737, avion, Tadjikistan, Sourgout
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook