International
URL courte
9401
S'abonner

Les Chinois choisissent moins les États-Unis comme destination touristique, selon les statistiques 2018. En effet, le nombre de visiteurs originaires de Chine a diminué pour la première fois après 15 ans de hausse, alors que la guerre commerciale entre les deux pays s’intensifie.

Sur fond de tensions commerciales accrues entre Pékin et Washington, le nombre de touristes chinois qui optent pour les États-Unis en tant que destination de voyage a diminué de 10% en 2018 par rapport aux chiffres de 2017. C’est la première chute du nombre de vacanciers depuis 15 ans, selon les données du National Travel and Tourism Office.

Environ 2,9 millions de voyageurs chinois sont allés aux États-Unis en 2018, selon la même source qui se réfère à l’information récoltée via les formulaires de la douane américaine, ce qui représente 300.000 touristes de moins qu’en 2017.

Le tourisme chinois aux États-Unis est à la hausse depuis 2003. En 2017, le nombre de voyageurs en provenance de Chine était à la cinquième place après le Canada, le Mexique, le Royaume-Uni et le Japon.

Cependant, les Chinois dépassaient les autres visiteurs étrangers en montant total d’argent dépensé tous domaines confondus, y compris l’éducation. Il s’agit notamment de 35,3 milliards de dollars [31,5 milliards d’euros], ce chiffre constituant 14% des 251,4 milliards de dollars par lesquels les touristes étrangers contribués à l’économie américaine en 2018, est-il précisé.

Le conflit commercial a entraîné les deux pays à éditer des avertissements aux voyageurs. En 2018, la Chine a publié un avis de sécurité sur des éventuels dangers aux États-Unis, mettant en garde contre la possibilité de fusillades et de vols. Washington a répondu avec des mesures similaires à l’égard de la Chine.

Lire aussi:

Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Trois des quatre auteurs de l'étude du Lancet sur l’hydroxychloroquine se rétractent
Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
Tags:
guerre commerciale, destination, touristes, États-Unis, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook