International
URL courte
171213
S'abonner

Une femme de confession musulmane a été arrêtée le 7 mai à son retour en Israël, a révélé le 3 juin la chaîne i24. L’an dernier, cette jeune femme originaire du nord d’Israël a rejoint le Front al-Nosra * à cause de sa «haine profonde des juifs».

Une habitante du nord d’Israël a été arrêtée et interrogée le 7 mai par les autorités israéliennes après son retour dans l’État hébreu, rapporte le 3 juin la chaîne israélienne i24. Il y a plus d’un an, elle a rejoint le Front al-Nosra* en Syrie.

D’après le Shin Bet, le service de sécurité intérieure d’Israël, cette jeune femme de confession musulmane avait des «positions extrémistes». Elle a aussi fait part de sa «haine profonde des juifs» qu’elle justifiait par le fait qu’Israël contrôlait la mosquée d’al-Aqsa [troisième lieu saint de l’islam, ndlr]. Pour elle, il s’agit d’une «humiliation des fidèles musulmans».

Selon i24, elle s’est rendue en Syrie après avoir été contactée en ligne par un Syrien qui lui a proposé de rejoindre l’organisation terroriste. Elle a ensuite accepté de «mourir en martyr».

Néanmoins, elle a perdu confiance au sein de l’organisation terroriste et a été arrêtée sur soupçon d’avoir été envoyée par les autorités israéliennes, précise le média. Par la suite, elle a été envoyée en Turquie avant de rentrer en Israël.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Une nouvelle carte du déconfinement rendue publique lors du discours du Premier ministre
Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Une photo de Castaner dégustant des huîtres sur une plage sans respecter les gestes barrières fait polémique
Jean-Jacques Bourdin flashé à 186 km/h à plus de 100 km de son domicile, son permis de conduire confisqué
Tags:
Juifs, musulmans, Front al-Nosra, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook