International
URL courte
12432
S'abonner

Plusieurs membres du Congrès US veulent interdire l’exploitation par l’US Navy de son prochain porte-avions de classe Ford, l’USS John F. Kennedy, à moins qu’il ne soit capable d’accueillir des F-35C Joint Strike Fighters, relate The Drive.

Le Congrès US pourrait interdire l’exploitation du porte-avions USS John F. Kennedy de classe Ford, incapable de déployer les avions furtifs F-35C Joint Strike Fighters dans sa configuration actuelle, communique The Drive.

Selon le média, les membres du Congrès expliquent leur intention par l’incompatibilité entre les chasseurs de cinquième génération et les versions actuelles du système de catapultage EMALS (Electromagnetic Aircraft Launch System) ainsi que du brin d’arrêt AAG (Advanced Arresting Gear). Cela veut dire que les F-35 ne pourront pas décoller et apponter sur ce porte-avions.

En outre, ils estiment que le John F. Kennedy n’est pas en mesure d’accomplir ses fonctions essentielles. Pendant les essais, seuls les avions F/A-18 Super Hornet et EA-19G Growler ont ainsi réussi à décoller de son pont.

L’USS John F. Kennedy fait partie du projet Ford. La tête de série de la classe, l’USS Gerald R. Ford, a coûté à Washington la somme record de 12,9 milliards de dollars. La conception du bâtiment a été lancée en 2009 et il a été remis à la Marine en 2017.

Le Pentagone envisage au total la construction de 10 à 12 navires de cette classe.

Le projet du budget américain de la Défense pour 2020 contient une clause sur la suspension du projet Ford si sa compatibilité avec les F-35C n’est pas prouvée.

Lire aussi:

Pandémie, en continu: le PIB devrait s'effondrer de près de 10% au 2e trimestre en Allemagne
La visite d’Emmanuel Macron en Seine-Saint-Denis provoque des attroupements en plein confinement – vidéo
Un pont s'effondre en Italie au moment du passage d'une camionnette - vidéo
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Tags:
Pentagone, F/A-18 Super Hornet, USS Gerald R.Ford, Congrès des États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook