International
URL courte
7191
S'abonner

Un mouvement de foule s'est emparé du défilé de la fierté (Gay Pride) samedi 8 juin à Washington, quand des centaines de participants se sont mis à courir pour échapper à ce qu’ils croyaient être des coups de feu.

Une marche de la fierté a été émaillée par un mouvement de panique qui a fait des blessés samedi 8 juin à Washington, relatent des médias américains.

Le mouvement de foule a été causé par de forts bruits: les participants ont cru entendre des coups de feu et se sont mis à courir, passant par-dessus les barrières le long du parcours du défilé LGBTQ et incitant plusieurs autres personnes à faire de même.

Sept personnes ont été transportées à l'hôpital avec des blessures, selon les autorités.

«J’ai entendu "pop pop". Je ne me souviens pas du nombre, pour être honnête, mais j’ai levé les yeux et quelques secondes plus tard, toutes les barrières étaient au sol. Et tout le monde disait: "Courez!"», a raconté une participante, citée par le Washington Post. «C’était comme une scène de film, c’était effrayant.»

Le maire de la ville et la police ont assuré qu’il n’y avait eu aucun coup de feu pendant la manifestation. Toutefois, un homme a été arrêté en possession d'une arme à feu à proximité du lieu où se tenait le rassemblement et il devra faire face à la justice.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Tags:
gay pride, Washington (Etat), mouvement de panique, LGBT
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook